L1 - OL - ESTAC : Lyon et Gomis ont mangé le promu troyen

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-08-18T18:09:00.000Z, mis à jour 2012-08-21T13:56:57.000Z

Il a fallu attendre une mi-temps et surtout l'ouverture du score de Troyes pour voir se réveiller un Lyon qui avait finalement très faim. Le résultat final est sans appel (4-1), avec un pénalty manqué, un doublé de Gomis, et une entrée fracassante de Grenier à la place de Gourcuff, sorti sur blessure...

Lyon débute ce championnat version 2012-2013 de la plus belle des manières, enchaînant deux victoires de suite.

Les réactions d'après-match

Celle-ci, obtenue face à Troyes sur le score de 4-1 grâce notamment à un doublé de Gomis, augure de très bonnes choses pour le club rhodanien, ce malgré la sortie rapide sur blessure de Yohan Gourcuff.


Mi-temps 1 : pas de buts, Gourcuff et Othon blessés


Pour son premier match disputé à Gerland cette saison, l'Olympique Lyonnais voulait montrer un beau visage devant un public clairsemé. Malheureusement, si c'est bien un joueur de l'OL qui se distingue rapidement, il ne le fait pas de la bonne manière : sur un choc avec Benjamin Nivet, Yohan Gourcuff, buteur la semaine dernière à Rennes, se blesse et sort rapidement, remplacé par Grenier. Déboussolé par cette sortie prématurée, l'OL n'arrivera pas à combiner efficacement durant toute la première période, balbutie à l'image d'un Gomis maladroit (23è), et laissant même l'ESTAC se procurer deux belles occasions, par Bahebeck d'abord (30è), puis par le milieu de poche Obbadi (37è). Et c'est sur la sortie de Quentin Othon, également sur blessure, que l'arbitre siffle la fin d'une mi-temps mouvementée mais vierge de but.



Mi-temps 2 : Troyes ouvre la marque, Lyon lui répond...


La seconde mi-temps commence par un coup de théâtre : Bahebeck, prêté par le PSG, ouvre la marque après un déboulé titanesque de N'Sakala côté gauche (47è). Piqué au vif, Lyon réagit de suite, et obtient directement un pénalty... que n'arrivera pas à transformer Lisandro, la faute à un Thuram-Ulien très réactif. Mais sur le corner qui suit, le jeune cousin de Lilian Thuram ne pourra rien sur la tête toute en puissance de Bafé Gomis (51è). Le spectacle lyonnais ne fait alors que débuter : Bastos, pour son premier ballon et d'une reprise acrobatique, donne l'avantage aux siens, avant que Lopez (88è) puis Gomis encore (92è) ne confirment la supériorité numérique des Lyonnais acquise à la 68ème minute.



Lyon débute donc son exercice 2012-2013 de la meilleure des manières. A noter côté négatif la perte de Yohan Gourcuff, dont le genou semble avoir pris très cher, mais côté positif les premiers pas de Milan Bisevac sous les couleurs lyonnaises, mais surtout la superbe rentrée de Clément Grenier, impliqué sur deux buts, mais dont on évoque le transfert vers Nice très prochainement. Une erreur de la part de l'OL si l'on se fie au match de ce soir...


Retrouvez toute l'actualité de l'OL sur le site officiel olweb.fr