"Là pour se qualifier"

Voir le site Téléfoot

'Là pour se qualifier'
Par Eurosport.fr|Ecrit pour TF1|2010-03-10T13:24:00.000Z, mis à jour 2010-03-10T13:24:00.000Z

A l'heure d'affronter le Real Madrid en 8e de finale retour de la Ligue des Champions, Claude Puel affiche son ambition. Pour l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, malgré le score du match aller (1-0), Lyon devra marquer s'il veut se qualifier.

CLAUDE PUEL, comment abordez-vous cette rencontre?


C.P. : Nous devrons réussir un match intelligent. On mène 1-0, cela nous laisse des chances de qualification. Le Real est capable de marquer beaucoup de buts et de mettre énormément de pression offensive. Nous devrons jouer pour marquer, car, pour nous qualifier, il faudra marquer à Bernabeu.


Que répondez-vous au Real Madrid qui vous promet l'enfer?


C.P. : Les paroles n'ont pas beaucoup d'importance avant le match, la vérité est sur le terrain. Le Real croit en lui et c'est normal mais, nous aussi, on croit en nous.


Une qualification serait-elle un exploit?


C.P. : Je n'aime pas trop le conditionnel. Je ne me projette pas sur l'après-match. Nous ne sommes pas là simplement pour disputer un match, nous sommes là pour nous qualifier.


Après le 1-0 du match aller, qui est le favori?


C.P. : S'il faut en désigner un, c'est le Real mais je considère qu'il n'y a pas de favori, nous sommes à égalité de chances.


Une élimination du Real Madrid serait certainement considérée comme l'un des plus grands échecs de l'histoire du football, cette donnée rajoute-t-elle de la pression?


C.P. : Les joueurs sont simplement là pour jouer et ne soucient pas de ce qui peut se passer en périphérie. Il est important de réussir un match plein et d'aller chercher la qualification, c'est la seule chose qui importe. Bien sûr, il y a une motivation particulière au Real du fait que la finale de la Champions League soit programmée à Madrid, c'est la seule chose qui puisse toucher les Madrilènes. Mais nous aussi, ça nous plairait bien de revenir ici…


Craignez vous une réaction d’orgueil de Cristiano Ronaldo, décevant au match aller ?


C.P. : Si Cristiano Ronaldo a été décevant au match aller, peut être que l’OL y était pour quelque chose… Il n’y a pas que Cristiano Ronaldo au Real, Lyon a des arguments à faire valoir pour contrer cette équipe.


L'OL a-t-il retenu les leçons de la saison passée et de la déroute (5-2) à Barcelone?


C.P. : Quand on vit des épreuves, il est normal que cela soit formateur. Je pense que l'on a beaucoup mieux géré l'entre-deux matchs qu'il y a un an. L'approche est importante mais il n'y a que le terrain qui valide les choses.