Lacazette aussi fort que Jean-Pierre Papin, Monaco vise le record

Voir le site Téléfoot

Alexandre Lacazette, Olympique lyonnais
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-12-22T16:44:48.994Z, mis à jour 2016-12-22T16:45:34.966Z

Alexandre Lacazette a marqué 28 buts sur l'année civile 2016 tandis que Monaco finit la première partie de saison avec 56 buts.

La dernière journée de Ligue 1 a confirmé l’impression générale : le suspense règne en Ligue 1. De la tête jusqu’à la queue du classement, tous les étages du classement sont passionnants à suivre. Trois chiffres marquent les derniers matchs de 2016.

Nice, champion pour la 4e fois !

On le savait déjà, mais à l’issue de la 19e journée, c’est officiel : l’OGC Nice est champion d’automne. C’est la quatrième fois que cela arrive. Il faut remonter aux années 1970 pour retrouver trace de ce titre honorifique. Cependant, les Niçois ne sont jamais arrivés à convertir cette avance en trophée. En 1972, les Aiglons terminent deuxièmes derrière Nantes. En 1975, ils sont les dauphins de l’AS Saint-Étienne. Enfin, en 1977, la seconde moitié de saison est une catastrophe. Les joueurs azuréens terminent à une décevante huitième place. À chaque fois que le club a été champion de France, il n’a jamais été champion d’automne. La fin de la malédiction ?

Monaco, attaque historique

Jamais un club n’avait autant marqué dans une phase aller. 56 buts en 19 matchs (environ 3 buts en moyenne par match). L’AS Monaco a dépassé hier le RC Paris qui avait bouclé la première partie de saison 1959-1960 avec 55 buts en 17 rencontres. Monaco reste, bien sûr, la meilleure attaque d’Europe et peut, avec une deuxième partie de saison aussi tonitruante, atteindre les 118 buts record du RC Paris en fin de saison. Challenge accepté ?

Lacazette aussi fort que Papin

Auteur de 28 buts en Ligue en 2016 (année civile), le Lyonnais Alexandre Lacazette rejoint Jean-Pierre Papin qui avait réalisé cette performance en 1991. Jamais un joueur n’avait réussi à marquer autant même Zlatan Ibrahimovic. L’international français devance Cavani (27 buts) et Ibrahimovic (23 buts). Une bonne forme à confirmer en 2017.