Dans l'actualité récente

Laurent Blanc : "On ne méritait pas de gagner"

Voir le site Téléfoot

Laurent Blanc
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2011-06-04T09:50:00.000Z, mis à jour 2011-06-04T09:50:00.000Z

Le sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc ne se cache pas : ses joueurs ne méritaient pas de gagner . Certains sont d'accord avec lui tandis que Sakho et Malouda analysent leur prestation.

Laurent Blanc annonce la couleur : les Bleus ne méritaient pas la victoire, vendredi soir, face à la Biélorussie. Les joueurs, eux, déplorent une fatigue générale.




Pour son déplacement en Biélorussie, l'équipe de France n'a pas rassuré, tant sur le plan collectif qu'individuel. Mais en ramenant un petit point, les Bleus restent largement en tête du groupe D. Bien entendu, c'est très loin de combler les attentes de Laurent Blanc, qui pointe un match « décevant. » D'après ses dires, « On a manqué de percussion, on a manqué aussi de fraîcheur physique, on le savait. » Et finalement, Laurent Blanc estime que la France ne « méritait pas de gagner. »




Comme Laurent Blanc, les joueurs de l'équipe de France ont constaté qu'ils n'étaient pas à 100% de leur capacité. C'est notamment le cas de Karim Benzema qui déclare, « On est déçu car on était venu pour prendre les trois points. Quelques joueurs étaient fatigués mais l'essentiel c'est que nous n'ayons pas perdu. » Même son de cloche chez Abou Diaby, « C'est vrai que physiquement je n'étais pas à cent pour cent. »




Homme du match du côté des Bleus, Florent Malouda a joué sur le côté droit pour la première fois sous le maillot de l'équipe de France. S'il se réjouit de s'être parfaitement adapté en marquant un but, il est très déçu du résultat final, « Ca s'est bien passé dans le sens où je marque un but, mais je suis déçu par le résultat.» Laurent Blanc a donc tenté un pari qui s'est avéré payant... pour le joueur uniquement.




Elu meilleur défenseur de L1, Mamadou Sakho a fait ses premiers pas en sélection nationale. Sans surprise, le joueur du PSG n'est pas totalement satisfait de sa prestation, « Mon premier quart d'heure a été timide, puis, je me suis plus lâché au fur et à mesure. C'est correct, on va dire, mais je peux mieux faire. Tous mes coéquipiers m'ont beaucoup encouragé. Ils m'ont beaucoup parlé. » Pour preuve, Adil Rami, son compère en défense centrale, corrobore, « La première avec Sakho ? Je trouve que ça ne s'est pas trop mal passé. »



Les joueurs de l'équipe de France tenteront de retrouver un jeu consistant lundi prochain, face à l'Ukraine, à Donetsk.