Laurent Blanc et ses projets pour les Bleus

Voir le site Téléfoot

600x336 20h00 LaurentBlanc
Par Olivier D'ARIES|Ecrit pour TF1|2010-07-07T10:19:00.000Z, mis à jour 2010-07-07T10:19:00.000Z

En conférence de presse hier matin, Laurent Blanc a esquissé ses projets pour les Bleus. On connaît maintenant les hommes qui vont le seconder, ainsi que sa philosophie de l'équipe de France. Avant tout, il compte faire table rase de la période Domenech.

Avec Laurent Blanc à leur tête, les Bleus se dirigent vers une nouvelle ère.

Six années à oublier
Hier matin pendant près d'une heure, le nouveau sélectionneur de l'équipe de France a répondu aux questions des journalistes. Et pas une fois il n'a prononcé le nom de Raymond Domenech, comme si ce dernier n'avait jamais existé. Laurent Blanc a affirmé ne pas s'être entretenu avec l'ancien sélectionneur depuis le fiasco sud-Africain. Faut-il le croire ? Une chose est sûre, Blanc compte bien tourner une des pages les plus sombres du football français, et ne jamais y revenir.

On connaît le staff
Pour symboliser la rupture avec son prédécesseur, Laurent Blanc a rappelé deux hommes qui avaient été écartés par Raymond Domenech lors de sa prise de fonction en 2004. D'abord le coordinateur sportif Henri Emile, très proche des joueurs selon de nombreux anciens. L'homme est réputé pour sa gestion des conflits extra sportifs qui, on le sait maintenant, sont légion dans un groupe professionnel. L'autre revenant est le chef de presse Philippe Tournon, qui a œuvré plus de 20 ans pour les Bleus entre 1983 et 2004. Après six ans de communication désastreuse sous Domenech, Tournon aura un rôle déterminant à jouer dans la nouvelle image de l'équipe de France.

Pas de liste noire ?

Laurent Blanc l'a affirmé hier, aucun joueur n'est à ce jour banni de l'équipe de France. Cette déclaration tranche avec les récents propos de Lilian Thuram au conseil fédéral, disant ne plus vouloir voir Evra porter le maillot frappé du coq. Et Nicolas Anelka ? Blanc n'exclut pas de le rappeler.
Réponse le 11 août lors du match face à la Norvège, pour découvrir la première sélection constituée par Laurent Blanc