Dans l'actualité récente

League Cup : Ibrahimovic offre un nouveau trophée au Manchester United de José Mourinho

Voir le site Téléfoot

RTX2ZPMQ
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-02-26T18:52:23.914Z, mis à jour 2017-02-26T18:52:24.824Z

Mené 2 à 0, Southampton a trouvé les ressources pour revenir à 2 partout en finale de la League Cup. Mais les Saints de Claude Puel sont tombés sur un roc nommé Zlatan Ibrahimovic.

José Mourinho, arrivé sur le banc de Manchester United l’été dernier en compagnie de Paul Pogba, s’est déjà offert un deuxième titre après le Community Shield en août dernier. Son équipe a souffert face au Southampton de Claude Puel en finale de la League Cup. Mais il a pu compter sur un immense Zlatan Ibrahimovic, auteur d’un doublé et du but de la victoire en fin de rencontre.

Les Saints y ont cru

Les défaites sont à la fois belles et tragiques. Car il y a toujours un vainqueur et un vaincu. La finale de la Coupe de la Ligue anglaise aurait pu basculer dans l’un des deux camps, ce dimanche, dans un Wembley plein à craquer. On a d’abord cru que le match allait facilement être remporté par Manchester United. Les Red Devils, très réalistes, ont cru qu’ils allaient rentrer au vestiaire avec deux buts d’avance. Mais Gabbiadini a réduit l’écart au meilleur des moments : juste avant la pause (45e+1). Auparavant, les hommes de José Mourinho, pas toujours sereins, avaient pris l’avantage grâce à un coup franc plein axe de Zlatan Ibrahimovic (19e) et Lingard (38e). Rien n’était donc encore joué à ce moment là du match.

Du grand Zlatan

La défaite des Saints sera encore plus amère dans l’esprit de Claude Puel. Car le même Gabbiadini a égalisé rapidement en deuxième mi-temps (48e). Mené 0-2, Southampton est revenu à 2-2. Le momentum avait basculé et les Red Devils n’étaient plus du tout sûrs de leurs forces. Ils ont même pris peur quand le poteau de De Gea a repoussé une tentative d’Oriol Romeu. Dans une rencontre un peu folle et qui tardait à choisir son élu, c’est Zlatan Ibrahimovic qui a forcé la décision. Très présent défensivement en tour de contrôle sur les coups de pied arrêtés, le Suédois a enfilé son costume du sauveur quand, un peu seul, il s’est élevé au-dessus de tout le monde pour marquer d’une tête rageuse (87e). Le service d’Herrera était parfait, le travail d’Anthony Martial sur l’avant-dernière passe également. 3-2 à l’arrivée.

La 5e pour MU

Grâce à sa star suédoise, qui prouve match après match qu’il en a encore sous le crampon, Manchester United remporte sa 5e Coupe de la Ligue anglaise, assurant un deuxième titre à José Mourinho après le Community Shield il y a quelques mois. La moisson ne fait que commencer car les Red Devils sont toujours engagés en Ligue Europa et en FA Cup. Très séduisant, Southampton a eu le mérite de regarder son bourreau dans les yeux, le faisant trembler parfois. Mais il n’y a qu’un seul Zlatan Ibrahimovic et il ne joue malheureusement pas pour les Saints entraînés par l’ex-coach des Aiglons. C’est ce qui a fait toute la différence dans cette finale.