La légende Ronaldinho en cinq dates

Voir le site Téléfoot

Ronaldinho
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-01-17T17:18:21.731Z, mis à jour 2018-01-17T17:21:52.007Z

Génie du ballon rond, Ronaldinho de Assis Moreira a mis un terme ce mardi à dix-sept ans d'une carrière riche en exploits et en titres. Retour en cinq dates sur le parcours de lalégende brésilienne.

26 juin 1999 : sa première sélection avec le Brésil

Deux ans après avoir signé son premier contrat professionnel avec le Grêmio de Porto Alegre à l'âge de 17 ans, l'année 1999 est celle de la confirmation pour le Brésilien. Ronaldinho termine meilleur buteur du championnat avec 15 buts en 14 matchs. Il attise déjà les convoitises du Real Madrid, l’Inter Milan ou encore le FC Barcelone et, cerise sur le gâteau, honore sa première sélection avec le Brésil contre la Lettonie (3-0).

17 janvier 2001 : sa signature au PSG

Après quatre années passées dans son championnat national, l’international brésilien traverse l'Atlantique et s’engage en faveur du Paris Saint-Germain pour une durée de cinq ans, à compter du 1er juillet 2001. Il débute lors de la deuxième journée de championnat face à Auxerre, et s'impose très vite comme un joueur majeur de l’équipe de Luis Fernandez. Il enchaînera les performances lumineuses et les buts spectaculaires, à Marseille (0-3) et Guingamp (3-2) notamment, avant de voir ses rapports se dégrader avec son coach lors de sa seconde année dan  la capitale. Un seul trophée marquera son passage de deux ans à Paris: la coupe Intertoto en 2001.

30 juin 2002 : sa victoire en Coupe du Monde

Le Brésil remporte sa cinquième coupe du monde face à l’Allemagne (2-0). Auteur d’un but victorieux sur un superbe coup-franc lointain en quart de finale face à l’Angleterre de David Seaman (2-1), Ronaldinho confirme son talent et contribue largement à la victoire de la Seleçao.

28 novembre 2005 : son seul et unique Ballon d’Or

Après Ronaldo, en 1997 et 2002, et Rivaldo en 1999, Ronaldinho devient le troisième Brésilien à remporter le Ballon d’Or, devant Frank Lampard et Steven Gerrard. Un trophée qui vient récompenser ses performances avec le club catalan (vainqueur du championnat, avec 9 buts et 15 passes décisives, et de la Supercoupe d'Espagne).

17 mai 2006 : sa victoire en Ligue des Champions

Buteur à sept reprises durant la compétition, il remporte sa seule et unique Ligue des Champions face à Arsenal en finale (2-1). Consécration d’une nouvelle saison où l'attaquant auriverde se montre étincelant et remporte tous les trophées avec son club (championnat, avec 17 buts et 14 passes décisives, et Supercoupe d'Espagne).