Leicester : l’hommage vibrant des supporters à Claudio Ranieri

Voir le site Téléfoot

Claudio Ranieri, l'entraîneur de Leicester
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-02-28T10:34:55.072Z, mis à jour 2017-02-28T10:39:46.256Z

Débarqué de son poste d’entraîneur de Leicester, Claudio Ranieri n’en demeure pas moins très populaire auprès des fans du champion d’Angleterre. Lors du match contre Liverpool (3-1), l’ancien coach des Foxes a été salué avec la manière.

De l’un des plus grands exploits de l’histoire du football au licenciement. En quelques mois, Claudio Ranieri a touché le ciel avec Leicester avant d’être viré. En mai 2016, les Foxes devenaient, contre toute attente, champions d’Angleterre. Le 23 février dernier, l’Italien a été renvoyé en raison des mauvais résultats de l’équipe, alors 17e de Premier League.

Le respect de tous…

Outre-Manche, l’éviction de l’homme qui a mené Leicester au titre a été très critiquée. "Ce n’est pas autorisé, d’avoir une mauvaise passe ?", s’est interrogé Thierry Henry. N’Golo Kanté, homme de base des Foxes la saison dernière et désormais cadre à Chelsea, a tenu à remercier son ex-mentor "pour tout ce qu’il a accompli". José Mourinho, l’entraîneur de Manchester United, a adressé ce message à Claudio Ranieri : "Personne ne peut effacer l’histoire que tu as écrite". Le "Special One" estime même que Leicester devrait rebaptiser son stade au nom de l’ancien coach de Monaco !

Ranieri viré, c’est Craig Shakespeare qui a pris place sur le banc lundi 27 février pour le compte du dernier match de la 26e journée du championnat d’Angleterre. Au King Power Stadium, Leicester City accueillait Liverpool. A priori pas le meilleur adversaire pour se relancer après cinq défaites consécutives en championnat, un revers à Porto en huitième de finale aller de la Ligue des champions, une élimination piteuse en Coupe d’Angleterre contre Millwall (club de League One, soit le troisième échelon du football anglais)…

… et la reconnaissance éternelle des supporters de Leicester

Et pourtant, les Foxes ont repris vie face aux Reds. Jamie Vardy a bien lancé son équipe (28e), puis Danny Drinkwater a fait le break (39e). L’attaquant Vardy a ensuite signé un doublé (60e) ; et dire que Leicester n’avait pas inscrit le moindre but en championnat en 2017 ! Finalement, Philippe Coutinho a sauvé l’honneur de Liverpool (68e), finalement battu par les champions d’Angleterre (3-1). Quel sursaut pour eux, désormais 15es au classement !

Peut-être s’agit-il de l’électrochoc souvent attendu par les dirigeants quand ils se séparent de leur entraîneur. Mais hier, au King Power Stadium, l’esprit de Ranieri était omniprésent. Les supporters gardent le technicien italien dans leur cœur. A la 65e minute, ils ont scandé son nom en brandissant leurs téléphones allumés pour rendre hommage à Claudio Ranieri, âgé de 65 ans. Pendant quelques instants, tout le stade a vibré et applaudi le bâtisseur du titre de 2016. La grande classe pour celui qui avait enfin vaincu le signe indien en remportant un championnat majeur, ce qu’il n’avait su faire à la Fiorentina, à Valence, à la Juventus, à l’AS Rome, à Chelsea ou encore à Monaco (où il a "seulement" été champion de France de L2). "Parti mais sûrement pas oublié", pouvait-on lire dans les travées de l’enceinte de Leicester.