Dans l'actualité récente

Leo Messi évoque le FC Barcelone, la Copa America et... Naples

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi embrasse la Coupe aux grandes oreilles
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-14T15:47:00.000Z, mis à jour 2011-06-14T15:58:37.000Z

Alors que la sélection Argentine est réunie depuis ce lundi pour préparer la Copa America, Leo Messi a évoqué la compétition et son club, le FC Barcelone, devant les journalistes.

Incontestable tête de gondole de l'Albiceleste, pourtant garnie de stars, le meilleur joueur du monde doit se plier à de nombreuses sollicitations. Il a ainsi répondu aux questions du quotidien Napolitain Il Mattino.

Fidèle à sa réputation modeste et discrète, l'infernal dribbleur argentin a tout de même concédé : « Nous avons démontré que cette équipe mérite que l'on s'en souvienne ». Mais tout doué qu'il est, quelque soit le talent en œuvre au Barça, Messi l'assure : « J'ai la culture du travail, c'est la seule que je connaisse. Je cherche à être tranquille dans les bons comme dans les mauvais moments ». Ce qui le différencierait de certains prédécesseurs : Maradona, Ronaldo, Ronaldinho...

L'équipe d'Argentine est aujourd'hui réunie sous les ordres de Sergio Batista pour préparer « sa » Copa America. Messi veut offrir le trophée aux Argentins, qui leur échappe depuis 1993 : « Je veux gagner avec mes coéquipiers, ce serait fantastique pour les supporters qui vibreront avec le tournoi qui se disputera en Argentine. Nous sommes confiants, l'équipe est forte est compacte. Mais même cette issue éventuelle ne fera pas oublier la désillusion du mondial ».

Parce qu'il est interrogé par un journal Napolitain, Messi ne s'attarde pas sur la blessure de 2010, et les questions sur le Napoli fusent. Interrogé sur la création d'un centre de formation à Naples sur le modèle catalan : « Le centre de formation est important, pourtant le plus important est de créer une philosophie de jeu, et le Barça en a une depuis de nombreuses années ». Et pas de rumeurs farfelues, le cœur du «nouveau Maradona» bat bien pour le club catalan : « Je ne me vois pas avec un autre maillot que celui du FC Barcelone ».

Leo Messi est donc resté fidèle à sa quasi-légendaire sobriété en interview. Le petit génie de Rosario parle, invente, moque et émeut avec ses pieds, et sur le terrain. C'est là que son pays l'attend, le 1er juillet face à la Bolivie, à la Plata, pour l'ouverture de la Copa America.