Dans l'actualité récente

LFP – Imbroglio à la Ligue concernant Domenech, Nathalie Boy de La Tour élue présidente de la Ligue

Voir le site Téléfoot

Domenech 'désespéré jusqu'à la colère'
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2016-11-11T13:58:56.740Z, mis à jour 2016-11-11T15:55:55.492Z

Élu furtivement président de la LFP par interim, vendredi matin, Raymond Domenech a, selon les informations de l’AFP, finalement retiré sa candidature après le rejet de l’assemblée générale de la LFP. Nathalie Boy de La Tour a finalement été élue.

C’est une histoire rocambolesque que vient de vivre la Ligue de Football Professionnelle vendredi matin. Fraîchement élu lors de l’Assemblée Générale de la Ligue de Football Professionnelle, qui s’est tenue ce vendredi matin, le nouveau conseil d’Administration de la LFP avait proposé et validé le nom de Raymond Domenech pour être le nouveau président de la Ligue et remplacer Frédéric Thiriez, démissionnaire le 15 avril dernier.

Nathalie Boy de La Tour élue nouvelle présidente de la LFP

Selon les informations de l’AFP, l’assemblée générale a été interrompue après le refus au 1er tour du scrutin (avec 66% de voix contre) de l’assemblée générale de valider le mandat de l’ancien sélectionneur des Bleus, qui a aussitôt retiré sa candidature. Le CA a donc proposé le nom de Nathalie Boy de La Tour, présidente du Fondaction du Football et nommée ce jour au CA de la LFP au sein du collège des indépendants (avec Vincent Labrune notamment) dont elle faisait partie depuis 2013. Cette dernière a finalement été élue comme nouvelle présidente de la Ligue, après approbation de l'assemblée générale qui a procédé à un nouveau scrutin. 


Plutôt méconnue du grand public, la quadragénaire a déjà fait ses preuves au sein des instances du football. Son profil a notamment attiré l'attention de Jean-Michel Aulas, le président de l'OL où elle a été administratrice d'OL Fondation, qui avait affiché son envie de la voir diriger la Ligue. "J’aimerais que ce soit une femme, car cela apporterait forcément quelque chose de différent, mais surtout parce qu’elle a toutes les qualités pour tenir ce poste", avait expliqué vendredi matin le boss de l'OL dans les colonnes du <em>Progrès</em>


Quand Vincent Labrune entre en scène

La veille de l'AG de la LFP, la nouvelle personnalité forte du football français avait expliqué à Sport 24 qu'elle ne présenterait pas. "J'ai été sollicitée. J'en ai été très touchée et honorée, mais je n'ai jamais été candidate (…) On devrait trouver sans difficulté un président qui convienne à la majorité", expliquait-t-elle alors.

Dernier rebondissement dans ce qui pourrait devenir plus tard une véritable pièce de théâtre, l'entrée en scène du nom de Vincent Labrune. Selon les informations de RMC Sport, plusieurs présidents de clubs, dont Jean-Michel Aulas, auraient demandé à l'ancien président de l'Olympique de Marseille, également élu au CA, de se proposer pour la prendre la présidence. Mais ce dernier aurait refusé. Malgré tout, son entrée au CA de la LFP marque déjà son grand retour dans les affaires.