Liga : Ronaldo fait son caprice

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo - Real Madrid
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-09-25T09:35:50.259Z, mis à jour 2016-09-25T09:35:56.756Z

Sorti du terrain à 20 minutes de la fin du match par Zidane lors du déplacement du Real Madrid à Las Palmas (2-2), Cristiano Ronaldo n’a pas voulu cacher son mécontentement.

Le Portugais n'a que peu goûté son retour sur le banc avant le coup de sifflet final et ne s'est pas gêné pour le montrer.

Real Madrid : Zidane, acte II

20 minutes sur le banc

Cristiano Ronaldo remplacé au cours d’un match, c’est une image que les supporters merengue n'ont que rarement eu l’occasion de voir depuis l’arrivée du Portugais dans la capitale espagnole, à l’été 2009. Véritable machine sur le plan physique, CR7 ne ressens jamais le besoin de venir se reposer sur le banc des remplaçants en fin de match. La saison passée, il avait disputé les 34 premiers matches de championnat en intégralité. C’est donc avec une moue plus que circonspecte que l’international lusitanien a accueilli la décision de Zinédine Zidane, ce samedi soir sur la pelouse de Las Palmas à la 72e minute alors que le Real menait 2-1.

Une prestation insipide

Lors d'une fin de match que le Real n'a finalement pas maîtrisé (2-2 score final), CR7 n’a pas caché son mécontentement. Un mécontentement assez semblable à celui observé sur le terrain quand celui-ci se trouvait insuffisamment servi, par Bale par exemple, ou quand c'est Benzema plutôt que lui qui débloquait la situation. C’est déjà la deuxième fois en quatre matches cette saison que Cristiano Ronaldo est remplacé, mais cela semble logique, vu la préparation tronquée que le Portugais a effectué en raison de sa blessure au genou survenue lors de la finale de l’Euro 2016. Cela semblait surtout logique au regard de la prestation livrée par le triple Ballon d'Or sur la pelouse de Las Palmas. Hier, CR7 a tout raté et n'a jamais semblé sur la même longueur d'onde que ses coéquipiers.

« Je me dois de faire attention à sa condition physique »

« Ce n’est pas qu’il jouait mal, s’est défendu Zidane après la rencontre. Nous jouons mardi (à Dortmund, en Ligue des champions) et Cristiano aussi doit se reposer parfois. C’est juste pour cela que je l’ai sorti. Il était énervé ? Ça, c’est votre interprétation. Il veut toujours être sur le terrain. Nous devons le sortir quelques fois, comme aujourd’hui, et ça ne change rien (...) Je me dois de faire attention à sa condition physique. » Pas sûr que Cristiano Ronaldo, auteur d'un seul but cette saison, ne soit du même avis, même soutenu par sa mère, Dolores Aveiro, sur Twitter qui s'est fendu d'un « Ne jamais baisser la tête. »