Liga : le Barça attend le PSG avec une manita, le Real se relance grâce à Benzema

Voir le site Téléfoot

Karim Benzema - Real Madrid Liverpool
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-04T21:50:38.263Z, mis à jour 2017-03-04T21:50:40.409Z

Le FC Barcelone a étrillé le Celta Vigo avant la réception du PSG en Ligue des Champions.

Le FC Barcelone et le Real Madrid ont continué leur chassé-croisé sans se forcer avant leur prochain match en Ligue des Champions.

Le Barça en mode carton

Le PSG est prévenu : le FC Barcelone a retrouvé du poil de la bête. En effet, les Blaugrana viennent successivement d’étriller le Sporting Gijon (6-1) et le Celta Vigo (5-0) à domicile. Avec ces deux valises, les Catalans ont repris de la confiance avant d’accueillir le club de la capitale française mercredi prochain, un exploit historique en tête. Il leur faudra remonter un déficit de quatre buts, ce qui n’a encore jamais été fait sur la scène européenne. Sinon, le Celta Vigo n’a jamais existé et a subi la loi barcelonaise pendant toute la rencontre. Messi, d’un doublé (24e, 64e), Neymar d’un piqué somptueux (40e), Rakitic (57e) et Umtiti, pour son premier but en Espagne (61e), ont été les artisans du récital ne souffrant d’aucune contestation. Rendez-vous dans quelques jours, toujours au Camp Nou.

Du grand Benzema

Privé de Bale et Ronaldo, le Real Madrid sortait d’une victoire difficile face à Villarreal et d’un match nul miraculeux à Bernabeu face à Las Palmas. Il lui fallait donc se relancer pour reprendre sa marche en avant et ne pas laisser le FC Barcelone croire à nouveau en ses chances de titre. Sans deux membres de sa BBC, donc, les Merengue s’en sont remis à un Benzema très en jambe. Répondant aux critiques qui pleuvent sur ses prestations, l’attaquant français a mené les siens sur la voie du succès à Eibar. Aidé par un Rodriguez inspiré lui-aussi, il a inscrit un doublé (14e, 25e), offert un caviar au Colombien (29e) et été à l’origine du quatrième but à la faveur d’une belle ouverture finalement conclue par Asensio (60e). La réduction du score de Pena est anecdotique et la victoire fait du bien au Real de Zidane avant le déplacement à Naples pour le huitième retour en Ligue des Champions.

Les deux géants ne devraient pas se lâcher

Si le FC Séville reste en embuscade, la Liga devrait se jouer entre le Real Madrid et le FC Barcelone, très probablement pendant le prochain clasico, qui se jouera à Santiago Bernabeu. Pour le moment, les Blaugrana possèdent un petit point d’avance sur leur rival mais comptent un match en plus. On imagine que le suspense sera insoutenable jusqu’à la dernière journée. Et c’est tout ce qu’on veut pour le spectacle.