Liga : Le Barça au forceps, le Real Madrid s'effondre à la Real Sociedad

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2014-08-31T21:54:00.000Z, mis à jour 2014-08-31T22:31:57.000Z

Deuxième succès en deux matches pour le FC Barcelone, vainqueur à Villarreal ce dimanche soir, lors de la 2ème journée de Liga (0-1). De son côté, le Real Madrid a chuté pour la première fois sur le terrain de la Real Sociedad (4-2).

Dans l’autre rencontre, match nul entre le Deportivo La Corogne et le Rayo Vallecano (2-2).

La jeunesse triomphante catalane

La semaine dernière, c’est le jeune Munir El Habbadi qui avait offert la victoire au FC Barcelone pour la première de Luis Enrique sur le banc. Ce dimanche, c’est un autre membre de l’équipe réserve auquel le club blaugrana doit une fière chandelle. Entré à vingt minutes de la fin, c’est grâce à un bon travail de Lionel Messi que le jeune attaquant concluait dans le but vide (82ème). Le capitaine argentin, victime d'une contracture à l'adducteur droit, sera indisponible "par précaution", a précisé le club après la rencontre. Pourtant, cette rencontre était loin d’être de tout repos pour l’équipe de Jérémy Mathieu, appelé en renfort par le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, après le forfait de Laurent Koscielny, touché au crâne avec Arsenal. Le Sous-Marin jaune touchait le montant droit de Bravo par l’intermédiaire de Pina (72ème). Insuffisant toutefois pour faire craquer l’arrière-garde barcelonaise, désormais leader de la Liga.

Le Real tranquille...

L’un des principaux rivaux du Barça, le Real Madrid se déplacait de son côté sur le terrain de la Real Sociedad. Privé de Cristiano Ronaldo, le vainqueur de la Ligue des champions démarrait sur les chapeaux de roue. Ramos d’une tête sur corner et Bale d’une frappe du gauche, donnaient un avantage confortable à leur entraîneur Carlo Ancelotti après seulement onze minutes de jeu.

... puis vacille

Tout semblait marcher pour le club merengue de James Rodriguez. Mais c’était sans compter sur les erreurs défensives madrilènes. En effet, Martinez (35ème), Zurutuza par deux fois (41ème et 65ème) puis Vela (76ème) trompaient successivement un Iker Casillas abandonné par son arrière-garde. Le premier et le quatrième but encaissé étant presque de nature similaire. Des défauts que le technicien italien devra corriger car son équipe, 10ème au classement, accuse déjà trois longueurs de retard sur le Barça.

Lors de la prochaine journée dans quinze jours, le Barça accueillera l’Athletic Bilbao (samedi 13 septembre à 16 heures), tandis que le Real Madrid recevra un peu plus tard (20 heures) son rival voisin, le champion en titre, l’Atlético de Madrid.