Liga : Barcelone et l'Atletico s'éclatent, Séville accroché

Le FC Barcelone et l'Atletico Madrid ont facilement battu leurs adversaires dans cette quatrième journée du championnat d'Espagne. Séville n'a pas pu faire mieux qu'un match nul.

Les favoris ont assuré. Le FC Barcelone et l'Atletico Madrid ont tous les deux remporté leurs matchs de cette quatrième journée de Liga. Lionel Messi, Luis Suarez, Neymar, Kevin Gameiro et Antoine Griezmann ont été les grands artisans de ces larges victoires. Malgré sa supériorité numérique, Séville n'a rapporté qu'un point de son déplacement à Eibar.

Le trio MSN au top

Le Barça a su réagir de la plus belle des manières. Battus au Camp Nou par Alavés au précédent match de championnat (2-1), les hommes de Luis Enrique ont relevé la tête. Ils ont tout d'abord humilié le Celtic Glasgow 7 à 0 en ouverture de la Ligue des Champions avant de s'offrir une nette victoire sur le terrain de Leganés, un autre promu.

Lionel Messi a inscrit le premier but des Blaugrana à la 15e minute après un bon service de Luis Suarez au terme d'un contre mené à grande vitesse. L'Argentin a rendu la pareille à l'Uruguayen ont lui délivrant un caviar que l'attaquant n'avait plus qu'à pousser au fond des filets (31e). Neymar qui a ajouté sa pierre à l'édifice en marquant un troisième but t 100% MSN : interception de Messi, accélération et centre de Suarez et finition de Neymar (44e). Du grand art.

La deuxième mi-temps a débuté de la même façon. La Pulga s'est offert un doublé sur penalty après une faute de Bustinza sur Neymar. Le club catalan a continué à régaler avec un cinquième but de Rafinha, auteur d'une frappe imparable dans la lucarne (64e). Leganés a sauvé l'honneur sur coup-franc par l'intermédiaire de Gabriel (80e). Le FC Barcelone reprend provisoirement la tête du classement avec 9 points.

L'Atletico compte sur ses Français

La Marseillaise aurait pu résonner dans le stade Vicente Calderon lors de la victoire des Colchoneros aux dépens du Sporting Gijon. Antoine Griezmann a ouvert le score dès la deuxième minute sur un service de Kevin Gameiro avant que ce dernier ne trompe lui-même Cuellar Pichu d'un tir enroulé du droit trois minutes plus tard. Il y avait déjà 2-0 à la cinquième minute ! Grizou s'est offert un doublé à la 33e après un bon pressing de son équipe. Il a conclu un contre rapidement mené avec une frappe tendue, hors de portée du gardien adverse. A noter que Kevin Gameiro a marqué deux autres buts, finalement refusés pour des positions de hors-jeu.

Les deux internationaux tricolores ont été remplacés en deuxième mi-temps par Correa et Fernando Torres. Preuve que l'armada offensive de l'équipe entraînée par Diego Simeone a une remarquable profondeur, Torres a inscrit un premier but à la 72e minute puis un deuxième sur penalty à la 90e. L'Atletico Madrid revient à un point du FC Barcelone.

Un nul pour Séville

Après avait rapporté le point du match nul face à la Juventus Turin en Ligue des Champions, les Sévillans reprenaient la route de la Liga avec un déplacement à Eibar. Les hommes de Jorge Sampaoli ont ouvert le score à la 27e minute grâce à leur attaquant Vietto qui en est à deux buts en autant de matchs joués. Réduit à dix après l'expulsion de son gardien Yoel Rodriguez juste avant la mi-temps, le club d'Eibar a pourtant égalisé en seconde période par Pedro Leon (64e). Si l'équipe entraînée par José Luis Mendilibar a fini la partie à neuf suite au carton rouge donné à Doni Garcia (86e), Séville n'a jamais su réellement profiter de sa supériorité numérique pour remporter la victoire. Avec ce point, les Sevillistas reprennent provisoirement la tête du championnat avant le match du Real Madrid.


Vidéos associées

News associées