Dans l'actualité récente

Liga : Benzema fait du bien au Real

Voir le site Téléfoot

Karim Benzema (Real Madrid)
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-03-20T10:20:08.685Z, mis à jour 2016-03-22T10:22:23.434Z

Buteur, Karim Benzema a ouvert la voie à un large succès pour le Real Madrid face au FC Séville (4-0), ce dimanche lors de la 30e journée de Liga. Une journée marquée par le nul du FC Barcelone à Villareal (2-2). Un coup d'arrêt dans la quête inéluctable du titre par les Catalans.

Dans une période difficile sur le plan du jeu, le Real Madrid de Zidane, offensif, a repris des couleurs ce dimanche à Bernabeu.

Une demi-volée splendide

6 minutes, c'est le temps qu'il aura fallu à Karim Benzema pour soigner son retour à la tête de la formation madrilène. Une reprise en demi-volée sur un service de Bale dont l'exécution confirmait la confiance inébranlable en ses moyens de l'attaquant lyonnais. Absent des terrains depuis trois semaines (cuisse), le retour de Benzema a coïncidé avec une partition du Real de nette meilleure facture que ces dernières semaines, Ligue des champions compris. Le chaînon manquant à une équipe et une BBC enfin branchée sur courant continu et qui a profité du repositionnement de Kroos et de la titularisation de Casemiro en lieu et place de l'Allemand.

La BBC à plein régime

Sur le terrain jusqu’à la 81e minute (remplacé par Isco), l'attaquant français a parfaitement joué son rôle de liant, d’appui et de facilitateur offensif (23 passes dans le dernier tiers). Une prestation couronnée en outre d'une passe décisive pour Gareth Bale. Et d'une ovation à sa sortie. Avant cela, Cristiano Ronaldo avait augmenté son avance en tête du classement des buteurs avec un 28e but (64e), malgré un penalty raté (57e). Jesé a clos la marque (86e). Cette large victoire permet au Real (3e, 66 pts) de revenir à une longueur de la deuxième place occupée par l'Atletico Madrid (67 pts), tombé samedi à Gijon (2-1).

Barcelone gaspille

En dépit de la chute des Colchoneros, le FC Barcelone devra encore attendre avant d’assommer définitivement la Liga. Dans une position idéale, les Blaugrana n’ont pu faire mieux que match nul sur le terrain de Villarreal (2-2). Deux points de perdus pour les Catalans, qui comptent désormais neuf unités d’avance sur l'Atlético. Les Catalans menaient pourtant 2 à 0 à la pause au Madrigal avec des buts d’Ivan Rakitic (20e) et de Neymar sur un penalty qu’il avait lui-même provoqué (41e). Mais c’était sans compter sur la réaction du sous-marin jaune, solidement installé à la quatrième place du classement en Liga.