Liga : Bougé par le Celta, le Real a tout de même eu le dernier mot

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo (Real Madrid)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-10-24T15:56:47.500Z, mis à jour 2015-10-24T16:05:43.983Z

En remportant la victoire face à une vaillante équipe galicienne réduite à dix (1-3), les Merengue ont provisoirement pris leurs distances avec le Barça qui joue dimanche face à Eibar.

Et de six pour le Real Madrid ! Pour le compte de la 9e journée de Liga, le club de la capitale espagnole s'est difficilement imposé sur la pelouse du Celta Vigo sur le score de trois buts à un. Un terrain sur lequel le FC Barcelone en avait pris quatre en septembre dernier. 

CR7 frappe encore

Bien rentrés dans la partie avec un schéma de jeu en 4-1-4-1, les hommes de Rafael Benitez n'ont pas mis longtemps à concrétiser leur domination grâce à un but de l'inévitable Cristiano Ronaldo (9e, 0-1). Mais juste après l'ouverture du score et la septième réalisation de CR7 en Liga cette saison, les partenaires de Sergio Ramos se sont heurtés au réveil du Celta Vigo qui a joué crânement sa chance, obligeant Keylor Navas à sortir le grand jeu plus d'une fois (17e, 25e, 33e, 39e et 43e). Malheureusement, la marche était trop haute pour les Galiciens qui ont encaissé un deuxième but inscrit par Danilo contre le cours du jeu (23e, 0-2). 


Le Celta a tout tenté

Parfois en difficulté sur le plan défensif lors des 45 premières minutes de jeu, le Real a remis les pendules à l'heure dès le début du deuxième acte grâce à une redoutable aisance technique et un jeu plus fluide dans les 30 derniers mètres des Celticos. Calmes et concentrés, les Merengue n'ont pas lâché leur emprise sur la partie, a contrario des hommes d'Eduardo Berizzo qui ont fini la rencontre à dix après l'expulsion de Gustavo Cabral (57e). Mais toujours désireux d'aller accrocher les Merengue, les Galiciens n'ont rien lâché et ont réduit la marque grâce à une frappe somptueuse de Manuel Nolito (85e, 1-2). 


Malheureusement, les compères de l'attaquant espagnol ne trouveront pas les ressources nécessaires pour aller chercher le résultat nul, laissant le Real Madrid marquer un troisième but via Marcelo (95e, 1-3) et prendre seul la tête de la Liga en attendant le match du rival barcelonais face à Eibar ce dimanche.

FIFA 16 : Les statistiques des joueurs du Real Madrid