Liga : Étincelant, le Barça passe devant le Real Madrid

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-03-08T16:52:00.000Z, mis à jour 2015-03-08T17:40:34.000Z

Facile vainqueur du Rayo Vallecano à domicile ce dimanche lors de la 26ème journée de Liga (6-1), le FC Barcelone prend les commandes du championnat. Lionel Messi a inscrit un triplé.

Avec ce nouveau succès et une longueur d’avance sur son rival merengue, le club catalan a déjà bien préparé le Clasico, qui aura lieu dans deux semaines au Camp Nou.

Suarez en renard

Malgré la suspension de Neymar, le Barça démarrait la partie pied au plancher. Dès la 6ème minute de jeu, bien servi par Xavi, Luis Suarez ouvrait le score d’un pointu chirurgical. L’international uruguayen, auteur d’une prestation aboutie, marquait le dernier but de son équipe dans le temps additionnel, son septième but de la saison en dix-sept matches de Liga et confirme que son adaptation est bel et bien terminée.

Messi, Messi, Messi

Si l’ancien joueur de Liverpool est en forme ces derniers temps, que dire que son complice en attaque, Lionel Messi. L’international argentin a tout simplement éclaboussé la rencontre de son talent et de sa classe. Avec trois nouvelles réalisations en douze minutes, dont une sur penalty, il rejoint son rival du Real Madrid Cristiano Ronaldo au classement des buteurs, avec 30 unités. C’est la cinquième fois en six ans qu’il atteint cette barre symbolique en Espagne. C’est également la vingt-quatrième fois en championnat que "La Pulga" se distingue par un triplé.

Un expulsé partout

Si Gerard Piqué, de retour à son meilleur niveau, donnait un break d’avance sur corner à son équipe (49ème), le club blaugrana a néanmoins terminé, lui aussi, la rencontre à dix après l’exclusion de Daniel Alves (80ème minute). Positionné en tant que dernier défenseur, le Brésilien offrait un penalty au club madrilène que Bueno se chargeait de transformer. Auparavant, c’était Tito, coupable d’un accrochage dans la surface sur Suarez (54ème), qui avait rejoint les vestiaires. Le penalty était alors converti par Messi. Au classement, le Barça devient leader pour la première fois depuis début novembre et possède, avec 62 points, une longueur d’avance sur le Real. De bon augure avant le match au sommet dans quinze jours entre les deux principaux prétendants au titre.