Liga : Le FC Barcelone interdit de mercato par la FIFA la saison prochaine

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-02T10:57:00.000Z, mis à jour 2014-04-02T15:56:16.000Z

Le FC Barcelone a écopé d'une interdiction de transfert pour les deux prochains mercatos, sanction infligée par la commission de discipline de la FIFA. En cause, des infractions relatives aux transferts de joueurs mineurs.

Dans un communiqué publié sur son site internet, la plus haute instance du football a annoncé avoir sanctionné le FC Barcelone et la Fédération espagnole de Football, pour des infractions liées aux transferts de dix joueurs mineurs, entre 2009 et 2013.

Interdiction de transferts durant deux mercatos
Envers le FC Barcelone, la FIFA a choisi la plus grande fermeté. Dans un communiqué publié ce mercredi sur son site internet, elle explique les raisons de la sanction. Durant deux mercatos, l'équipe de Tata Martino ne pourra ni recruter, ni vendre des joueurs : «La commission de discipline a considéré l'infraction comme grave et a décidé de sanctionner le club d'une interdiction de transfert, au niveau national et international, pour deux périodes de transferts, ainsi que d'une amende de 450.000 francs suisses. » Le club dispose désormais de 90 jours pour régulariser la situation des jeunes joueurs. Les Blaugranas ont réagi à cette sanction dans les colonnes d'AS. Pas de quoi s'affoler : « Nous sommes sereins. C'est un processus normal, au sein duquel nous disposons de 90 jours pour prouver notre bonne foi et expliquer pourquoi nous avons engagé ces joueurs.»

De l'importance de la protection des mineurs
Durant toute l'année dernière, la filiale de la FIFIA, Transfer Matching System GmbH, et la Commission de Discipline ont enquêté sur plusieurs dispositions relatives « au transfert international et au premier enregistrement de joueurs mineurs non espagnols, ainsi qu'à d'autres règlements applicables à l'enregistrement et à la participation de certains joueurs dans les compétitions nationales ». La FIFA accuse directement les Blaugranas d'avoir négligé l'article 19 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs. Celui-ci explique que le transfert international d'un joueur n'est légal que si ledit joueur est majeur. Trois cas de figure font cependant exception à la règle. Si la FIFA est rigide avec le règlement, c'est qu'elle a fait de la protection des mineurs un de ses principaux crédos : « La Commission de Discipline a reconnu que les jeunes joueurs sont vulnérables et peuvent être exploités et maltraités dans un pays autre que le leur si les contrôles adéquats ne sont pas en place. Ceci rend la protection des mineurs dans le football encore plus importante pour les instances dirigeantes, et en particulier pour la FIFA. »

La fédération espagnole dans le collimateur
La FIFA a également sanctionné la RFEF, la Fédération espagnole de Football, pour s'être rendue coupable de violations du même article. Celle-ci a écopé d'une amende de 500 000 francs suisses, et dispose d'une année pour régulariser la situation.

Quid de l'équipe ?
Cette sanction arrive au plus mauvais moment pour Barcelone, qui pourrait être contraint de jouer avec Pinto dans les cages une année supplémentaire. En effet, si Ter Stegen, l'actuel gardien du Borussia Mönchengladbach, pressenti pour arriver en Espagne cet été, n'a pas encore signé son contrat avec les deux parties, il pourrait ne pas rejoindre les Catalans en fin de saison. De son côté, Valdès, en find e contrat, souhaite quitter le club. En plus du gardien, le Barça aurait un problème au niveau de la défense, Puyol ayant annoncé son départ du club en fin de saison. Même situation pour Alvès, poussé vers la sortie par ses dirigeants.