Liga : le FC Barcelone en mode carton, le Real Madrid au petit trot

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-02-11T22:03:07.283Z, mis à jour 2017-02-11T22:03:09.104Z

Le FC Barcelone et le Real Madrid ont continué leur chassé-croisé en Liga. Ce fut facile pour les Catalans, qui ont néanmoins perdu Aleix Vidal. Ce fut compliqué pour les Merengue.

Alors que le FC Barcelone avait confisqué la place de leader en étrillant Alavés (6-0), le Real Madrid s’est compliqué la vie pour la reprendre en battant Osasuna (3-1).

Paris est prévenu

Le PSG a peut-être fait le plein de confiance vendredi soir en s’imposant face à Bordeaux. Mais que dire du FC Barcelone ? Les Catalans n’ont fait aucun cadeau à leurs adversaires sur la pelouse d’Alavés. Le score est fleuve et il n’y avait pas meilleure manière de préparer le déplacement au Parc des Princes. Suarez (37e, 67e), Neymar (40e), Messi (59e), Alexis contre son camp (63e) et Rakitic (65e) ont participé à la fête. L’après-midi, conclue sur un clean sheet malgré quelques alertes défensives, aurait été encore plus belle si Aleix Vidal ne s’était pas gravement blessé à la cheville droite suite à un choc avec Théo Hernandez (83e). La tuile avant le huitième de finale aller de la Ligue des Champions.

Le Real en 3-5-2 ?!

Zidane a fait un drôle de choix au coup d’envoi du match face à l’Osasuna : un dispositif très défensif en 3-5-2. Sans surprise, cette option tactique s’est matérialisée par des Madrilènes parfois en-dedans, sans doute pas suffisamment habitués pour évoluer dans un tel système, qui plus quand il s’agit d’affronter la lanterne rouge de Liga. Malgré l’ouverture du score signée Cristiano Ronaldo (24e), ils ont eu toutes les peines du monde à imposer leur jeu. Et quand Leon a rapidement égalisé en profitant d'un trou dans la défense (33e), on sentait venir le mauvais coup. Au retour des vestiaires, les Merengue ont retrouvé leur assise à quatre et se sont arrachés pour obtenir la victoire. Isco, opportuniste sur un contre favorable, a redonné un avantage décisif aux siens (62e) avant que Lucas Vazquez ne marque un troisième but pour la forme (90e+3). Trompeur au vu de la physionomie.

Le Real reprend la tête

Avec ce troisième succès, si difficile fut-il, en quatre rencontres, le Real Madrid continue sa marche en avant et compte un point d’avance sur le FC Barcelone. Avec leurs deux matches en moins, les Merengue peuvent vraiment croire au titre. Mais il faudra les remporter. Pour le moment, les yeux sont rivés sur la Ligue des Champions avec un choc pour chacun des deux géants espagnols : le Barça se rendra dans la capitale française mardi et, le lendemain, le Real accueillera Naples. Vivement la semaine prochaine.