Liga - FC Barcelone : Neymar passera bien devant la justice espagnole pour transfert "assorti d'escroqueries"

Six mois après avoir rendu un arrêt favorable au renvoi de Neymar devant la justice, pour un transfert "assorti escroqueries", le juge en charge de l’enquête a confirmé que l’attaquant brésilien passerait bien par la case justice.

Neymar passera bien devant la justice. Dans un communiqué officiel paru jeudi, José de la Mata, le juge d’instruction chargé de l’enquête, a annoncé que le transfert de l’international brésilien de Santos au FC Barcelone, effectué à l’été 2013, avait été assorties de plusieurs escroqueries.


La chambre spécialisée dans les affaires complexes de l’Audience Nationale a expliqué dans son communiqué que le magistrat en charge de l’enquête allait "renvoyer devant un tribunal Neymar Da Silva Santos, ses parents, le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu et l'ex-président Alexandre Rosell." Toutes les personnes citées sont accusées de "corruption dans les affaires et escroquerie."


Selon le communiqué, toutes les parties impliquées dans l'affaire devront également payer une caution d'un montant de 3,5 millions d'euros, somme correspondant au manque à gagner pour la société brésilienne DIS, à l'origine de l'affaire suite à sa plainte déposée auprès de la justice espagnole.




Vidéos associées

News associées