Liga : le FC Barcelone sera champion d'Espagne ce week-end si...

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-05-11T09:56:00.000Z, mis à jour 2013-05-11T09:59:26.000Z

Avec huit points d'avance sur son dauphin le Real Madrid, le FC Barcelone peut être sacré champion d'Espagne ce week-end. Avant son déplacement dimanche à Madrid pour affronter l'Atlético, retour sur les conditions d'obtention d'un titre qui lui est promis.

Huit points séparent le premier, le FC Barcelone, du second, le Real Madrid. Avec seulement trois matchs à jouer, la Maison Blanche doit obligatoirement l'emporter s'il ne veut pas voir éternel rival devenir champion d'Espagne sans même jouer.

Chassé-croisé Barcelone/Madrid lors de la 35ème journée
Mercredi, le Real Madrid a joué en mode avancé son match de la 36ème journée face à Malaga (victoire 6-2). Un match qui a été avancé car originellement, cette 36ème journée se joue le week-end du 18 mai... un we qui verra le Real disputer la finale de Coupe du Roi face à son voisin l'Atlético. Donc, le Real possède actuellement un match en avance sur tout le monde (sauf l'Atlético...) mais encore huit point de retard sur le leader barcelonais. Vous suivez ? On continue donc... Ce week-end du 11/12 mai, la Liga s'apprête à jouer sa 35ème journée, avec notamment le Real qui se déplace samedi soir à Barcelone pour jouer l'Espanyol, et le Barça qui ira à Madrid affronter l'Atlético.

Barcelone champion sans jouer ?
Avec huit points de retard et seulement trois matchs à jouer la donne est simple pour le Real : s'il gagne face à l'Espanyol, il revient à cinq points du FC Barcelone. S'il perd, huit points sépareront les deux équipes avec seulement deux matchs à jouer pour le Real : mathématiquement, le FC Barcelone remporterait donc la Liga 2012/13 ! Mais ne comptez pas sur les joueurs de la Maison Blanche pour laisser passer la victoire et ainsi donner gracieusement le titre à leur ennemi juré !

Le Real peut retarder le sacre barcelonais
En cas de victoire samedi soir face à l'Espanyol, le Real reviendrait donc à cinq points de Barcelone, retardant ainsi le sacre de son éternel rival. Mais dans tous les cas, si Barcelone l'emporte dimanche à Madrid face à l'Atlético, il reprendrait alors huit points d'avance sur son dauphin pour devenir champion d'Espagne. Dernière solution à notre équation : victoire du Real + défaite ou nul du Barça = retard encore dans l'attribution du titre. Et face à l'Atlético qui, comme son voisin du Real, voudra rester sur une dynamique positive avant sa finale de Coupe du Roi, rien n'est acquis pour les Blaugranas, et ce malgré le retour programmé de Lionel Messi dans son onze de départ.

Barcelone a toutes les cartes en main pour devenir champion d'Espagne ce week-end. Reste à savoir s'il le deviendra samedi en cas de non-victoire du Real ou dimanche s'il l'emporte face à l'Atlético Madrid !