Dans l'actualité récente

Liga : grâce à un Neymar en feu, le Barça gifle le Real et s'offre le Clasico

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-11-21T19:07:42.921Z, mis à jour 2015-11-22T11:44:49.425Z

Incapables de résister à la furie catalane, les Merengue de Rafael Benitez ont sombré face aux coéquipiers d'Andrés Iniesta (0-4) qui s'envolent en tête du championnat espagnol.

Une Marseillaise jouée au piano pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris survenus le 13 novembre dernier, une ambiance exceptionnelle pour accueillir les joueurs... et une talonnade géniale de Neymar pour offrir un troisième but somptueux à Iniesta, entre autres. Oui, le 231e Clasico de l'histoire entre le Real Madrid et le FC Barcelone restera dans les mémoires à plus d'un titre. Car si l'émotion était présente avant le coup d'envoi, sur la pelouse de Santiago Bernabeu, le Barça a humilié son rival madrilène ce samedi soir pour le compte de la 12e journée de Liga (0-4).

Neymar et Suarez, sacré duo

Sans Lionel Messi, de retour à l'entraînement cette semaine mais trop juste pour démarrer après deux mois sans jouer, le Barça n'a pas hésité à produire son jeu habituel, à l'instar de ces dernières sorties très concluantes. Et il n'a pas fallu longtemps pour voir les hommes de Luis Enrique ouvrir le score grâce à un superbe extérieur pied droit de Luis Suarez à la suite d'un service parfait de Sergi Roberto (11e, 0-1).


Sans doute réveillés par le but de leur éternel rival, les Merengue ont tenté de donner la réplique immédiatement et auraient pu obtenir un penalty consécutif à une prise de Daniel Alvès sur Cristiano Ronaldo, qui a lui aussi ceinturé son vis-à-vis. Il n'en sera rien. Et dans un temps fort madrilène, les Blaugrana, privés de Javier Mascherano sorti sur blessure (28e), ont une nouvelle fois fait la différence grâce à Neymar, légèrement hors-jeu, qui ne s'est pas fait prier pour glisser le ballon sous le ventre de Keylor Navas (39e, 0-2).

CR7 invisible, Messi de retour

Sonnées et incapables de réagir, les troupes de Rafael Benitez auraient pu sombrer encore plus si Marcelo n'avait pas sauvé une tentative de Suarez, servi idéalement par Neymar juste avant la pause (45e+2). Ce n'était que partie remise pour les Merengue qui ont subi la magie catalane dans sa plus pure splendeur au retour des vestiaires. Devant la surface de réparation, Neymar, encore lui, a talonné dans la course de son capitaine Iniesta qui a enroulé une frappe puissante sous la barre (53e, 0-3).


K.O. debout, le Real ne pouvait alors plus rien espérer de cette rencontre qui a vu Suarez inscrire un magnifique doublé d'un subtile ballon piqué (74e, 0-4). Et comme un symbole, Cristiano Ronaldo, transparent ce samedi soir, a raté ses deux duels face à un Claudio Bravo impérial (68e et 89e). Quelques minutes auparavant, Messi, entré en jeu mais trop amoindri pour faire la différence, montrait quand même qu'il était bel et bien de retour d'une jolie frappe déviée en corner par Raphaël Varane (66e).


En remportant brillamment ce Clasico, qui s'est terminé par l'exclusion d'Isco (84e), le Barça prend ainsi six points d'avance sur le Real Madrid, qui risque de perdre sa place de deuxième de Liga ce week-end. Mais au-delà de l'aspect comptable, ce choc entre les deux géants espagnols a montré les limites du système Benitez, impuissant face à l’irrésistible envie de jouer des Blaugrana.

FC Barcelone : Le Top 10 des joueurs les mieux payés