Liga : Griezmann et la défense, la recette parfaite de l’Atlético [Vidéo]

Voir le site Téléfoot

griezmann atlético
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2019-01-26T18:06:04.943Z, mis à jour 2019-01-26T18:07:07.262Z

Les Colchoneros poursuivent leur série d’invincibilité entamée depuis la 3ème journée de Liga. Victorieux de Getafe 2-0, l'Atlético de Madrid s’appuie notamment sur l’efficacité d’Antoine Griezmann.

Cela fait maintenant trois mois que l’Atlético de Madrid n’a plus perdu quelque soit la compétition. Leur dernier revers remonte au 24 octobre et un déplacement à Dortmund en Ligue des Champions perdu 4-0. Lors du derby madrilène contre Getafe, Antoine Griezmann et ses partenaires ont pris les 3 points de la victoire avec comme souvent un but de leur numéro 7 et et une défense de fer.


Griezmann, 9 buts et 2 passes décisives lors des 10 derniers matches

Auteur de l’ouverture du score contre Getafe, Antoine Griezmann a inscrit son dixième but de la saison en Liga. Opta souligne par ailleurs qu’il s’agit du deuxième joueur du championnat espagnol à marquer au moins 10 fois lors des 7 dernières saisons, le premier étant Lionel Messi. Le champion du monde 2018 confirme avec ce nouveau but son état de forme incroyable du moment. 

Sur les 10 derniers matches joués avec les Rojiblancos, Antoine Griezmann a marqué neuf buts pour deux passes décisives, n’étant resté « muet » que lors du dernier match de poule contre Brugge en Ligue des Champions (0-0). Même si le danger que représente l’attaquant de 27 ans est bien connu, cela ne l’empêche pas de briller de manière ininterrompue (ou presque) depuis début décembre.




1 but pris en Liga en janvier, 3 en décembre

L’élimination surprise des hommes de Diego Simeone en Coupe du Roi a montré une rare défaillance au sein de l’Atlético de Madrid. Sur les deux rencontres jouées contre Gérone en coupe (sans Oblak dans les buts), les Colchoneros ont pris quatre buts (1-1, 3-3), c’est autant que lors des 8 matches joués en janvier et décembre. 

Depuis le début de l’année, la défense madrilène n’a cédé qu’une fois en Liga en quatre rencontres (contre le FC Séville 1-1) contre trois en décembre en autant de matches joués (succès 2-3 à Valladolid, et nul 1-1 à Gérone). A chaque fois il s’agissait de buts pris à l’extérieur. Car la dernière fois que Oblak a encaissé un but à domicile, c’était le 24 novembre dernier contre le FC Barcelone (1-1). Cette saison, l’Atlético de Madrid n’a concédé que quatre buts au Wanda Metropolitano en onze rencontres.