Liga (J23) : Lionel Messi sauve les meubles

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi   FC Barcelone
Par Redaction|Ecrit pour TF1|2017-02-19T22:26:34.521Z, mis à jour 2017-02-19T22:28:39.196Z

Le FC Barcelone a repris sa place de dauphin du Real Madrid perdue la veille à la faveur d’un succès étriqué contre Leganes (2-1), dimanche au Camp Nou.

Humilié par le PSG en début de semaine (4-0), le FC Barcelone n’a pas douté très longtemps ce dimanche. Quatre minutes à peine, le temps pour Messi d’inscrire le premier but de cette partie sur une passe décisive de Luis Suarez. Les symboles de la déroute catalane orchestraient la révolte pensait-on. Mais malgré l’ouverture du score rapide du quintuple ballon d’or, c’est un FC Barcelone sans génie qui errait le reste de la première période sur la pelouse du Camp Nou. Ter Stegen s’imposait même à quatre reprises avant qu’Unai Lopez n’égalise en inscrivant son premier but cette saison (71ème) au retour des vestiaires.

Un penalty salvateur

On se dirigeait alors vers un délicat match nul difficile à gérer pour Luis Enrique lorsque son équipe obtenait un penalty à la toute fin du temps réglementaire, transformé par Lionel Messi. Le Barça a eu chaud, n’a jamais rassuré dans le jeu, mais il s’est offert un léger sursis. Luis Enrique aussi. Il leur faudra montrer bien davantage pour espérer réaliser la fameuse remontada face au PSG. Dans le choc de cette première partie de tableau, Villareal, sixième, est allé chercher un précieux succès sur le terrain de la Real Sociedad (1-0), cinquième.

Le Celta se rassure avant la Ligue Europa

Face au dernier du championnat, Osasuna, le Celta Vigo ne s’est pas trompé sur la manière, un large succès à la clé (3-0). Idéal avant d’entamer une semaine décisive sur la scène européenne, où le Celta tentera de créer un exploit sur le terrain de Donetsk en seizièmes de finale de la Ligue Europa. Valence, enfin, a pris ses distances avec la zone rouge en dominant l’Athlétic Bilbao (2-0). Un but de Nani, puis  un second de Zaza, juste avant la pause, ont permis à Valence de se défaire du huitième du classement général.