Liga (J23) : Madrid à la fête, Séville dauphin provisoire

Voir le site Téléfoot

RTX2QZPB
Par Redaction|Ecrit pour TF1|2017-02-18T22:06:35.219Z, mis à jour 2017-02-19T08:53:50.818Z

Kévin Gameiro a vu triple avec l’Atlético Madrid victorieux de Gijon (4-1). Gareth Bale a marqué pour son retour, après trois mois d’absence.


Intense émotion sur la pelouse de Gijon. Entré en jeu à la 62ème minute de jeu alors que son équipe était en difficulté, Kévin Gameiro a planté un triplé en cinq minutes de jeu afin d'offrir un large succès à l'Atlético Madrid (4-1). Une performance qui rappelle le dernier match de son équipe face au Celta Vigo. L’ancien parisien avait déjà débuté le match sur le banc avant de délivrer tout un stade en offrant le but  de la gagne sur un plateau à Antoine Griezmann (3-2). Décisif.

Gareth Bale n’a pas traîné

Mais cette soirée revêt un autre aspect, autrement plus personnel, car Gameiro a perdu sa grand-mère cette semaine. « J’ai vécu un sentiment bizarre. J’étais sur le banc et avec ce deuil récent, je savais qu’elle était avec moi. C’était une très forte émotion quand j’ai marqué le premier but », a expliqué l’attaquant français à la radio espagnole Cope. Un autre attaquant madrilène a vécu une soirée riche en émotions, mais il évolue chez le rival.

Séville met la pression sur le Barça

Ecarté des terrains pendant trois mois, Gareth Bale a fêté son retour d’un joli but, moins d’un quart d’heure après son entrée en jeu face à l’Espanyol Barcelone (2-0). Grâce à ce succès aisé, le Real Madrid reprend quatre points d’avance sur le Barça qui jouera demain, et avec toujours deux matches en retard à disputer. Par ailleurs, le FC Séville s’est octroyé la place de dauphin du Real Madrid en prenant le meilleur sur Eibar (2-0). La pression sur les joueurs de Luis Enrique, balayés en Ligue des champions cette semaine par le PSG. Dans l’autre rencontre qui se disputait en début de soirée, Alaves est allé l’emporter sur la pelouse de la Corogne (1-0), qui flirte dangereusement avec la zone rouge.