Liga : l'Atletico et le Real se régalent, Barcelone piégé

Voir le site Téléfoot

Antoine Griezmann - Atletico Madrid
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-09-10T20:32:08.139Z, mis à jour 2016-09-10T20:41:49.827Z

L'Atletico et le Real Madrid ont largement dominé leurs adversaires respectifs lors de la troisième journée du championnat espagnol. Le Barça a perdu au Camp Nou contre le promu Alavés.

Madrid sourit, Barcelone fait grise mine. En infligeant de sévères défaites à leurs adversaires du soir, l'Atletico Madrid et le Real Madrid  ont fait briller leurs couleurs. Antoine Griezmann et Cristiano Ronaldo se sont fait plaisir, au contraire de Messi et consorts défaits sur leur terrain par le promu !

Griezmann en forme

Après une début de saison poussif (deux matchs nuls), les hommes de Diego Simeone n'ont pas fait dans le détail. L'Atletico Madrid s'est offert une large victoire sur le terrain du Celta Vigo (4-0) et l'international français a inscrit un doublé en moins de dix minutes, à chaque fois de la tête (73e et 81e). Même si le score était toujours nul et vierge à la mi-temps, les Colchoneros ont accéléré durant le deuxième acte en marquant quatre fois. C'est Koke (53e) et Correa  (89e) qui ont alourdi le score en faveur des madrilènes.

L'Atletico remonte provisoirement à la cinquième place du classement avec 5 points tandis que le Celta Vigo est lanterne rouge sans avoir marqué le moindre point en ce début de saison.

Ronaldo ne perd pas de temps

CR7 revient en forme. Il n'aura fallu que six minutes à la star portugaise pour marquer son premier but cette saison et ouvrir le score face à Osasuna. L'équipe entrainée par Zinedine Zidane a déroulé : Danilo (40e), Ramos (45e+1), Pepe (56e) et Modric (62e) ont tous participé à la fête. La Casa Blanca a été victime d'un sérieux relâchement en fin de match en encaissant deux buts par l'intermédiaire de Riera (64e) et Garcia (78e).

Le Real Madrid (9 points) pointe à la première place du classement devant Séville, Las Palmas et le Barça. Osasuna végète au fin fond du classement avec un seul point pris lors des trois premières journées de championnat.

Barcelone piégé

Personne n'aurait pensé que les stars du Barça puissent être menées d'un but à la mi-temps. Et encore moins que l'équipe de Luis Enrique perde contre le promu ! Et pourtant... Malgré une nette domination dès le coup d'envoi, les hommes de Luis Enrique n'ont pas su concrétiser leurs nombreuses occasions. Ni Vidal (33e), ni Neymar (42e) ni Rakitic (45e) n'ont su tromper la vigilance du portier d'Alavés. Incapables de revenir au score avant la fin du premier acte, Neymar et consorts ont relevé la tête dès le début de la deuxième mi-temps. 

Jérémy Mathieu est venu en effet placer une tête croisée dès la 47e minute, permettant au club catalan de lancer son match. La partie est alors devenue folle : alors que le FC Barcelone accélérait le rythme, l'équipe d'Alavés s'est vu refuser un but pour une position de hors-jeu (51e) avant qu'Alcacer échoue à cadrer sa reprise pour les Blaugrana (52e). Malgré les entrées successives de Lionel Messi, Andres Iniesta  et Luis Suarez côté barcelonais et une possession de balle insolente (75%), l'équipe catalane a encaissé un deuxième but inscrit par Ibai Gomez à la 64e minute. Le Barça ne s'en est jamais remis malgré une domination totale et plusieurs actions dans la surface adverse.