Liga : l’Atlético renverse Séville, le Barça s’en sort face à Valence

Voir le site Téléfoot

RTSUYSH
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-19T22:39:40.064Z, mis à jour 2017-03-19T22:39:41.518Z

L'Atlético Madrid a signé une belle victoire face au FC Séville, son rival pour la troisième place. De son côté, le Barça s'est replacé dans la course pour le titre en battant Valence au Camp Nou.

L’Atlético Madrid a signé une victoire importante face au FC Séville dans sa lutte pour une place sur le podium. Quelques heures après, le FC Barcelone s’est remis sur le bon chemin en battant Valence.

L’Atlético devait gagner

Les Colchoneros de Diego Simeone n’avaient plus le choix : pour entretenir l’espoir de se hisser à la troisième place, il fallait s’imposer face au FC Séville. Dans la réalisation de cet objectif, l’Atlético Madrid a été porté par un Antoine Griezmann décisif, passeur pour Diego Godin (37e) et buteur sur un sublime coup franc (61e). Il a également été à l’origine de la troisième réalisation madrilène signée Koke (77e). Solides et appliqués, les Colchoneros ont fait parler leurs forces en muselant les Andalous, tout juste éliminés de la Ligue des Champions face à Leicester, et en misant sur des contres assassins. Une vraie marque de fabrique. Les dynamiques inverses des deux équipes - trois victoires de rang pour l’Atlético, trois matches sans victoire pour le FC Séville - les rapprochent au classement. Les hommes de Sampaoli sont toujours devants mais leur matelas fond comme neige au soleil : ils n’ont plus que deux points d’avance et la confiance est égrenée. Tout l’inverse des Colchoneros, toujours en vie en Ligue des Champions et plus en forme que jamais.

Le FC Barcelone se remet à l’endroit

Le FC Barcelone avait subi le contrecoup de la remontada historique face au PSG en Ligue des Champions en chutant à la Corogne il y a une semaine. Mais cette défaite est déjà derrière les Blaugrana puisqu’ils se sont remis à l’endroit face à Valence grâce notamment à un doublé de Lionel Messi. Les hommes de Luis Enrique ont pourtant été menés au score mais l’expulsion d’Eliaquim Manga en première période leur a permis d’évoluer en supériorité numérique pendant de longues minutes. C’est d’ailleurs le défenseur qui avait allumé la mèche (29e) avant l’égalisation de Suarez (35e). Il a ensuite concédé un penalty transformé par Messi (45e), écopant d’un second carton jaune au passage. Munir El Haddadi a entretenu l’espoir juste avant la pause (45e+1) mais, fragilisé à dix contre onze, Valence a fini par céder face à Lionel Messi (52e). André Gomes a définitivement validé le succès avant le coup de sifflet final (89e).

À l’arrivée, le FC Barcelone ne lâche pas son duel à distance avec le Real Madrid, revenant à deux points des Merengue au classement, avec néanmoins un match en plus. On attend le Clasico, programmé pour avril, avec impatience.