Dans l'actualité récente

Liga : l’infirmerie du Real Madrid se vide peu à peu avant le derby contre l’Atlético

Voir le site Téléfoot

Modric
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-11-15T16:41:33.696Z, mis à jour 2016-11-18T16:24:43.983Z

Plusieurs joueurs importants de l’effectif du Real Madrid ont souffert ces dernières semaines. Zinedine Zidane en récupère quelques-uns avant le choc de la Liga samedi à Vicente-Calderon contre l’Atlético de Madrid.

Leader du championnat d’Espagne avec 27 points, le Real Madrid peut faire coup double samedi 19 novembre : d’une part, il peut battre son rival local, l’Atlético de Madrid, sur son propre terrain, et d’autre part, il peut mettre un adversaire direct pour le titre à neuf points.

Modric apte, Ramos incertain


Pour réussir une telle performance au stade Vicente-Calderon, Zinedine Zidane pourra compter sur un groupe un peu plus fourni que dernièrement. Les Merengue n’ont pas été épargnés par les blessures. Luka Modric, opéré au genou gauche début octobre suite à une lésion du cartilage, a retrouvé les terrains le 6 novembre contre Leganès. Il a également joué un peu avec la Croatie pendant la trêve internationale contre l’Islande et devrait avoir encore du temps de jeu face à l’Irlande du Nord. Le Croate se dit « prêt pour le derby », rapporte Marca.

Touché aux ligaments du genou gauche, Sergio Ramos est lui aussi sur le flanc depuis début octobre. Le capitaine du Real assure qu’il a presque retrouvé tous ses moyens, mais sa présence contre l’Atlético est encore en suspens. Sera-t-il prêt pour un derby après un mois d’inactivité ? Casemiro, quant à lui, fait tout pour revenir le plus vite possible. Sa fissure au péroné est plus grave que prévue. Le Brésilien n’a plus joué depuis le 18 septembre. Un point médical sera fait dans la semaine, mais sa présence reste très incertaine. Zidane a confirmé en conférence de presse vendredi qu'il était "un peu juste." L'entraîneur ne l'a pas été retenu dans le groupe.

Ils n'y seront pas

Si plusieurs joueurs sont incertains, d'autres ne disputeront pas la rencontre. Raphaël Varane, Casemiro, Alvaro Morata n'ont pas été retenus dans le groupe.

Le Real règne en Europe mais perd en Liga contre l’Atlético


Ces dernières semaines, Karim Benzema a eu quelques soucis avec ses ischio-jambiers, et cela s’est ressenti dans son jeu. Il a profité de ces derniers jours pour mettre les bouchées doubles à l’entraînement et se débarrasser de cette gêne. Il devrait être apte samedi. En revanche, Toni Kroos ne sera pas là. Sa fracture du cinquième métatarse du pied droit nécessite un mois et demi de repos au moins. Mateo Kovacic soigne sa cheville douloureuse et fera un test avant le derby. Marco Asensio, remis d’un mauvais coup reçu avec les moins de 21 ans espagnols contre l’Autriche, sera là sauf nouvelle blessure.

En Liga, la donne a changé entre le Real Madrid et l’Atlético de Madrid. Quand les Matelassiers ont retrouvé l’élite en 2002, ils ont subi la loi des rivaux pendant longtemps. Entre 2002 et 2013, en 22 confrontations, ils ont mordu la poussière à 17 reprises pour 5 matchs nuls. Depuis la saison 2013-2014, c’est l’Atlético qui dicte sa loi : en 6 confrontations, les hommes de Diego Simeone l’ont emporté 4 fois, pour 2 matchs nuls. Le Real a obtenu le nul à Vicente-Calderon la saison dernière (1-1), mais un an plus tôt, en 2014-2015, il y a été humilié par Antoine Griezmann et consorts (4-0). En Ligue des champions, par contre, la balance récente est en faveur des Merengue, avec leurs deux sacres en finales de la Ligue des champions (4-1 en 2013-2014, 1-1 [5 tab à 3] en 2015-2016) et leur qualification en quarts de finale en 2014-2015 (0-0 et 1-0).