Dans l'actualité récente

Liga : Lionel Messi, entre performances et pénalty [Vidéo]

Voir le site Téléfoot

RTS1NO5X
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2019-02-16T22:30:17.622Z, mis à jour 2019-02-17T05:24:50.079Z

Après deux matches nuls en Liga, le FC Barcelone a renoué avec la victoire en venant à bout de Valladolid sur le plus petit des scores. Une nouvelle fois, c’est Lionel Messi qui a débolqué la situation.

Le FC Barcelone a obtenu l’essentiel en obtenant les trois points de la victoire contre Valladolid. Mais la performance des Blaugranas n’a pas été à la hauteur du niveau attendu. Les hommes d’Ernesto Valverde ont eu nouvelle fois eu besoin du réalisme de Lionel Messi, qui a semblé revenu à son meilleur niveau après quelques soucis d’ordre musculaire.


11ème saison à 30 buts

Après 22 journées de championnat, l’Argentin est le meilleur buteur de Liga avec 22 buts, auxquels il convient d’ajouter ses 10 passes décisives. Contre Valladolid, Lionel Messi a transformé un pénalty en fin de première période suite à une faute sifflée sur Gerard Piqué. Cette réalisation du numéro 10 catalan constitue sa 30ème réalisation de la saison toutes compétitions confondues.

Ainsi, c’est déjà la 11ème saison consécutive où le quintuple Ballon d’or atteint la barre des 30 buts marqués… Et le FC Barcelone n’en est qu’au deux tiers de son championnat avec en plus des rencontres en Ligue des Champions ainsi que la demi-finale retour en Coupe du Roi. Messi a donc largement de quoi améliorer ses prestigieuses statistiques.





Lyon peut espérer

En toute fin de match, les Catalans auraient même pu doubler la mise sur pénalty, mais Lionel Messi a vu sa tentative repoussée par Masip, le gardien de Valladolid ayant été l’auteur d’un match remarquable. Mais sur l’ensemble de la partie, si le succès des blaugrana ne souffre d’aucune contestation, le niveau de jeu affiché a de quoi donner de l’espoir à l’Olympique lyonnais, futur adversaire du Barça en ligue des champions mardi.

Les espaces laissés derrière ont profité aux attaquants de Valladolid (10 frappes) qui ont cependant cruellement manqué de précision (0 tir cadré). Surtout l’Argnetin a été le seul véritable danger barcelonais. A l’image d’un Philippe Coutinho discret lors de son entrée en jeu (même s’il a provoqué le second pénalty) ou d’un Luis Suarez maladroit et peu inspiré, les champions d’Espagne sont dans la lignée des résultats précédents où ils ont effectué 3 nuls consécutifs avant leur succès de ce samedi. Pour preuve lors des 4 matches de février, Lionel Messi et ses coéquipiers ont inscrit 4 buts, loin des 21 buts en 8 matches du mois de janvier ou des 18 buts en 6 matches de décembre.