Dans l'actualité récente

Liga : Le FC Barcelone dit merci à Mathieu

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-04-05T21:58:00.000Z, mis à jour 2015-04-06T10:11:00.000Z

Le Barça s'est imposé sur la plus petite des marges ce dimanche soir, sur la pelouse du Celta Vigo, grâce à une tête de Jérémy Mathieu (0-1). Le club catalan conserve sa place de leader avec quatre points d'avance sur le Real Madrid.

Après l’éclatante victoire du Real Madrid un peu plus tôt sur Grenade (9-1), les Catalans de Luis Enrique ont bien réagi face à la formation galicienne.

La revanche du Barça

Défait sur sa pelouse lors du match aller (0-1), le FC Barcelone a retenu la leçon en Galice. L’équipe de Lionel Messi, finalement titulaire, a fait subir le même sort en l’emportant, mais dans la douleur. En effet, les joueurs qui évoluaient en maillot orange, ont éprouvé beaucoup de difficultés à inquiéter la défense bâtie par le technicien argentin Eduardo Berizzo. Bravo a repoussé les tentatives de Nolito et Larrivey, qui ont chacun buté à deux reprises sur le gardien chilien. De son côté, l'attaquant argentin a failli donner plus d'ampleur au succès des siens dans le temps additionnel, mais son lob est passé de peu au-dessus.

Mathieu encore décisif

Les partenaires du portier catalan ont su faire preuve de patience pour ouvrir la marque. À un quart d’heure de la fin, Jérémy Mathieu reprenait victorieusement de la tête un coup franc de Xavi. Le défenseur central français inscrivait son deuxième but de la saison, deux semaines après celui mis face au Real Madrid. L’ancien joueur de Valence, non convoqué par le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, démontre néanmoins qu’il est actuellement en grande forme aux côtés de Gerard Piqué.

Orellana expulsé
Cette réalisation du Barça a refroidi le Celta Vigo, englué en milieu de tableau. À tel point que le club du nord-ouest de l’Espagne a perdu ses nerfs quand l’un d’entre eux, Orellana pour ne pas le citer, a lancé une motte de terre au visage du milieu de terrain blaugrana Sergio Busquets. Un geste qui n’a pas plus à l’arbitre qui a décidé d’exclure logiquement le joueur à quelques minutes du coup de sifflet final.