Liga - Même privé de Ronaldo, le Real Madrid de Zidane ne perd jamais

Voir le site Téléfoot

RTX2V5P4
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-01-05T16:46:26.449Z, mis à jour 2017-01-06T11:50:30.764Z

Absent lors de onze rencontres toutes compétitions confondues depuis la prise de fonctions de Zinédine Zidane en janvier 2016, le Real Madrid n'a jamais perdu une seule rencontre sans Cristiano Ronaldo. Le club espagnol affiche même un bilan impressionnant de 10 succès en 11 rencontres.

Le Real Madrid n'a pas "besoin" de Ronaldo. C'est le message indirect lancé par ses coéquipiers du Real, mercredi soir lors de leur succès face au FC Séville (3-0), en huitième de finale aller de la Copa del Rey. Impressionnants tactiquement et techniquement, ce Real bis a montré toutes les valeurs collectives qui animaient le groupe madrilène depuis une année.

Zidane, qui a fêté son premier anniversaire à la tête de la Casa Blanca cette semaine, peut se vanter de posséder une excellente statistique qui concerne directement le Portugais. Sous l'ère du technicien français,  débutée le 4 janvier 2016, le Real Madrid n'a jamais perdu une seule rencontre, toutes compétitions confondues. Avec 10 succès en 11 matches, soit un pourcentage de victoire de 90,9%, le club madrilène se porte même très bien sans son étoile

Le bilan de Zidane sans Cristiano Ronaldo :

11 rencontres : 6 en Liga, 3 en Copa del Rey, 1 en Ligue des champions et 1 en Supercoupe d'Europe

10 succès, 1 match nul (0-0 face à Manchester City en 1/2 finale aller de Ligue des champions)


Zidane : un bilan qui dépasse toutes les attentes

Mainte fois abordé au fil des mois, le bilan comptable de Zinédine Zidane, vainqueur de trois trophées (Ligue des champions 2016, Supercoupe d'Europe 2016 et Coupe du monde des clubs 2016), continue d'impressionner et de repousser les limites du raisonnable.

En 68 rencontres dirigées, ZZ n'a perdu qu'à deux reprises (face à l'Atlético de Madrid en Liga en mars 2016 et face à Wolfsburg en 1/4 de finale aller de la Ligue des champions en avril 2016), pour 40 victoires et 11 matches nuls. Ces chiffres dingues constituent un record dans les cinq grands champions européens selon les chiffres d'Opta.