Liga NOS : un "O clasico" qui sent le soufre

Voir le site Téléfoot

RTSV597
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-04-15T14:33:53.450Z, mis à jour 2018-04-15T14:34:14.001Z

Benfica et Porto s'affrontent ce dimanche (19h) dans classique du championnat portugais décisif, cette saison, dans la course au titre. La promesse d'une rencontre sous haute tension.

Tenants du titre depuis 2013, Benfica peut faire un pas décisif vers un cinquième titre consécutif. Son rival historique ne l'entend pas de cette oreille.



Le sommet du foot portugais


Parce qu'il oppose les deux clubs les plus titrés du pays et met en lumière la rivalité entre l'élite de la capitale et la classe ouvrière, le classique entre le Benfica Lisbonne et le FC Porto déchaîne les passions. Ce soir, à 19h, c'est même tout le Portugal va s'arrêter de vivre. Un coup d'oeil sur les palmarès des deux clubs explique cet engouement, des palmarès qui résument presque à eux seuls l'histoire du football portugais. Ils se sont partagés 63 titres (36 pour Benfica et 27 pour Porto) et aucun ne leur a échappé depuis 2005.



Un point les sépare


S'il se suffit à lui-même, le "O Clasico" de ce dimanche sent encore davantage le soufre que d'ordinaire. C'est la course pour le titre qui peut basculer ce soir. Benfica est en tête avec un point d'avance sur Porto à cinq rencontres de la fin de la saison. Un succès à domicile des Lisboètes les enverrait tout droit vers un cinquième titre consécutif. Une performance unique détenue pour l'heure par le seul FC Porto (de 1995 à 1999).



Porto impressionne


Pour Porto, impossible de faire un tel cadeau à son plus grand rival car l'urgence pointe. Abonné aux places d'honneur depuis 2013, jamais le club n'avait connu une telle disette depuis 1985 (six ans d'attente). Mais ce soir, ce sont bien eux, les Dragons, qui ont les faveurs des pronostiques. Sous les ordres de Sergio Conceicao, l'équipe, huitième de finaliste en C1, développe le jeu le plus séduisant de la Liga NOS. Sera-ce suffisant pour mettre au pas le club de la capitale ? Réponse dans quelques heures.