Liga : Pourquoi le Real va avoir du mal à remporter le championnat ?

Voir le site Téléfoot

RTX2V5P4
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-08-18T13:18:19.592Z, mis à jour 2017-08-18T15:35:10.519Z

Ce week-end, le Real Madrid va commencer la défense de son titre. Après les succès en Supercoupe d’Europe et en Supercoupe d’Espagne, les Merengue sont ultra favoris. Mais ce sera loin d'être simple.

Après la Decima, la Duodecima, les fans du Real Madrid ont un nouveau mot pour cette saison, c’est le « sextuple ». La quête a déjà bien commencé avec 2 titres, mais pour y parvenir, il faudra conserver tous les trophées gagnés l’an dernier, et aussi remporter la Coupe du roi… Si la tâche n’est pas impossible, elle s’annonce compliquée. A commencer par le championnat où les hommes de Zidane vont devoir batailler pour être champion. Voici d’ailleurs quelques raisons qui expliquent pourquoi le Real va avoir du mal à conserver son titre de champion :


Parce le Real n’a pas gagné la Liga deux fois de suite depuis les années 80

Le Real Madrid a remporté la Liga à 33 reprises, 11 fois de plus que la Barça. Mais malgré cet avantage, il faut remonter à 1987 pour voir les Merengue conserver leur titre de champion d’une année sur l’autre. Pour être complet, dans les années 80 ils ont remporté la Liga en 1986, 1987, 1988, 1989 et 1990 ! Depuis les Madrilènes ont gagné 8 titres de champions, mais jamais deux fois de suite.


RTS14V6I


Parce que le calendrier sera trop chargé

Le Real Madrid est une équipe gourmande, mais au cours des 19 mois de Zidane à la tête de l’équipe, l’entraîneur français a pu se rendre compte que l’accumulation des rencontres faisait perdre des forces en championnat. Cette saison, le club disputera 4 compétitions, la Liga, la Ligue des Champions, la Coupe du Roi et le Championnat du monde des clubs. 

L’an dernier, le Real a commencé à perdre en Coupe du Roi et en Liga en janvier, juste après son titre de champion du monde. A force vouloir tout gagner, le Real pourrait être moins compétitif en championnat.




Parce que l’effectif est moins expérimenté

Lors du Mercato, le Real a perdu Alvaro Morata, James Rodriguez, Danilo, ainsi que Contrao. Ceballos (21 ans), Llorente(22 ans), Theo Hernandez(19 ans) Vallejo (20 ans) et Mayoral (20ans) sont venus compléter l’équipe. Il faudra attendre pour voir quelle place ils prendront au Real, mais leur expérience du haut niveau est inférieure à celle des joueurs qui ont quitté la Casa Blanca. 

Décisifs à plusieurs reprises, James Rodriguez (8 buts) et d’Alvaro Morata (15 buts) vont manquer et leurs absences pourraient être pénalisantes dans la course au titre.




Parce que Ronaldo va manquer 4 matches

CR7 sera suspendu pour les 4 premières journées de Liga. En son absence, le Real perd son meilleur buteur de la saison dernière (25 buts). Alors qu’il a inscrit des buts qui ont permis aux Madrilènes de remporter les 3 points plusieurs fois, les Merengues pourraient perdre des précieux points dans la course au titre sans sa star. Sachant que l’an dernier, le Real n’a été champion que pour 3 points, toute mauvaise performance en début de saison pourrait donc être handicapante en vue du classement en fin de saison.



Cristiano Ronaldo expulsé lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne


Parce que tout le monde veut voir perdre le Real Madrid de Zidane

C’est bien connu, les puissants agacent. Et le Real Madrid de Zidane est devenu un rouleau compresseur que rien n’arrête. Sur 2017, ils ont remporté 4 titres, ne laissant échapper que la Coupe du Roi. Cela fait aussi 68 matches consécutifs qu’ils marquent au moins un but. L’hégémonie des Merengue est impressionnante tant au palmarès que dans la maîtrise du jeu, comme ce fut le cas en Supercoupe d’Europe et en Supercoupe d’Espagne. 

Cette saison, on risque donc de voir des équipes qui vont chercher à tout donner contre le Champion d’Espagne. Si Zidane dirige une équipe suffisamment armée pour relever le défi une nouvelle fois, ce ne sera sans doute pas chose aisée, loin de là, et décrocher un deuxième championnat consécutif va être plus compliqué que jamais.