Dans l'actualité récente

Liga - Le Real favorisé par l'arbitrage ?

Voir le site Téléfoot

RTX2VIPY
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-01-06T17:38:14.932Z, mis à jour 2017-01-06T18:09:48.837Z

Selon El Mundo Deportivo, le Real Madrid aurait été favorisé par l'arbitrage lors de 15 de ses 26 rencontres disputées cette saison. Un véritable handicap pour ses adversaires.

Voilà un débat vieux comme le monde en Espagne : le Real Madrid serait favorisé par l'arbitrage. C'est en tous cas le constat réalisé par El Mundo Deportivo, qui a expliqué chiffres à l'appui que la Casa Blanca ne manquait jamais d'assistance de la part de l'homme en noir.

Dans son édito, le journal catalan indique que le Real Madrid aurait reçu de l'aide lors de 15 de ses 26 rencontres disputées, toutes compétitions confondues, depuis le début de la saison. En terme statistique, le Real serait aidé par l'arbitrage lors de 57,7% de ses rencontres. 

Le Real également aidé à l'international selon El Mundo Deportivo

Selon MD, la bonne fortune madrilène aurait débuté dès la 2e journée de Liga, avec un but illégal accordé à Alvaro Morata lors de la réception du Celta Vigo (2-1) avant de s'exporter jusqu'à l'autre bout du monde - avec un carton rouge non adressé à Sergio Ramos - lors de la finale de la Coupe du monde des Clubs disputée et gagnée par le Real face aux Kashima Antlers (4-2, ap).

Le penalty sifflé en faveur des hommes de Zinédine Zidane - alors que Luka Modric avait visiblement commis une simulation dans la surface de réparation andalouse - en huitième de finale aller de Copa del Rey face au FC Séville (3-0), mercredi soir dernier, n'a visiblement pas plu chez les observateurs catalans, eux-mêmes victimes de mauvaises fortunes avec monsieur Fernández Borbalán - notamment sur l'affaire du coup d'Aritz Aduriz sur Samuel Umtiti - lors du déplacement du Barça sur la pelouse de l'Athletic Bilbao , jeudi soir (défaite 2-1 sur la pelouse de San Mamès). Furieux par les décisions de l'arbitre, les joueurs du Barça avaient notamment eu la dent dure contre ce dernier après la rencontre.

Revoir l'action litigieuse sur Luka Modric (à partir de 2'20" dans la vidéo) :



Notre avis :

Très folklorique, parfois limite, la rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone rend possible tous les coups. Le terrain glissant de l'arbitrage mérite d'être traité, analysé et compris. Le problème de fond de la Liga ne réside pas à savoir qui serait éventuellement aidé par l'arbitrage (qui est chose purement subjective), mais bien le niveau de ses arbitres, souvent mis à mal pendant les rencontres.

 Cela fait une décennie que le niveau de l'arbitrage espagnol est en baisse. Un problème signalé par les clubs, mais jamais réellement pris en compte par la Fédération espagnole de football (RFEF).



RTX2VIPZ