Liga - Real Madrid : "Cristiano est beaucoup plus puissant et plus important que tous ceux qui sont ici"

Voir le site Téléfoot

2017 06 03T220243Z 139528963 MT1ACI14802208 RTRMADP 3 SOCCER CHAMPIONS FINAL
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-06-20T12:04:35.032Z, mis à jour 2017-06-20T14:44:09.936Z

Interrogé sur les ondes d'Onda Cero, lundi soir, Florentino Pérez, fraîchement réelu président du Real Madrid, a pris la défense de Cristiano Ronaldo, actuellement sous le feu des projecteurs à cause de ses soucis avec le fisc espagnol et annoncé sur le départ.

Pérez réelu, le Real va se pencher sur le cas Ronaldo


Florentino Pérez va s'occuper du cas Ronaldo. Annoncé sur le départ du Real Madrid, suite aux révélations du quotidien portugais<em> A Bola</em>, le Lusitanien va devenir le premier gros dossier à gérer pour le président madrilène qui a entamé lundi soir un nouveau mandat, le cinquième depuis l’an 2000, de quatre années à la tête du club madrilène.


Interrogé par la radio Onda Cero lundi soir, le dirigeant du Real a pris la parole sur de nombreux sujets brûlants dont celui de son joueur phare. Le thème a d'ailleurs accaparé pas mal de temps lors de cet entretien. Questionné sur le degré de soutien que pouvait apporter le Real, dont le petit communiqué d’appui n’aurait pas été suffisant aux yeux de l’attaquant (selon Marca), le dirigeant madrilène a rapidement expliqué sur les ondes qu’il aurait une discussion avec le quadruple Ballon d’Or. "Je n'ai pas encore parlé avec Cristiano Ronaldo. Je veux lui parler... j'ai une bonne relation avec lui", a-t-il indiqué.




Une clause de départ hors de proportion


Concernant les menaces de départ de l’international portugais, Pérez, qui a précisé ne pas avoir reçu d’offres le concernant, ne s’est pas montré inquiet, expliquant qu’il faudrait "qu'il se passe quelque chose de très bizarre pour qu'il parte." Le boss du Real a également précisé que la clause de départ de CR7 était équivalente à un milliard d’euros (CR7 avait prolongé son contrat avec le Real Madrid jusqu’en 2021 au mois de novembre dernier). 


Cristiano est "beaucoup plus puissant et plus important que tous ceux qui sont ici", a finalement conclu Pérez après s'être dit persuadé de l’innocence du Portugais concernant l’affaire d’évasion fiscale dont il fait actuellement l’objet. "Cristiano n'est pas obsédé par l'argent, il veut juste être le meilleur joueur du monde", a-t-il conclu.


Bonus Téléfoot - Revivez le match de Ronaldo face au Mexique


en savoir plus : Equipe du Portugal de Football