Liga : le Real Madrid est désormais face à l'histoire

Voir le site Téléfoot

RTX2EN8T
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-19T11:27:30.800Z, mis à jour 2017-11-19T13:02:30.054Z

S'il veut être champion d'Espagne, le Real Madrid devra remonter un déficit de dix points. Personne ne l'a jamais fait.

Le Real Madrid et l'Atlético Madrid se sont quittés bons amis, samedi soir, au Wandra Metropolitano. Le nul n'arrange personne, excepté le FC Barcelone qui compte désormais dix points d'avance sur les clubs madrilènes. Un déficit qui n'a jamais été remonté dans l'histoire de la Liga.

"C'est le but qui nous a manqué"

Le Real Madrid a dominé le derby chez son voisin mais, à l'image de Cristiano Ronaldo, il est resté muet et n'a pas su trouver la faille. Un manque de réussite qui plombe les ambitions des Merengue alors que, pour Zidane, le fond de jeu est là, "C'est le but qui nous a manqué et rien d'autre. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs et nous méritons beaucoup mieux. Je veux retenir les côtés positifs de cette rencontre car nous avons vraiment bien joué". Zizou doit néanmoins faire l'amère constat que son équipe n'est plus aussi dominatrice que ces derniers mois.

Dix points de retard

Car, de son côté, le FC Barcelone continue d'enfiler les victoires comme des perles et de conforter sa place de leader. Les Blaugrana ont désormais dix points d'avance sur le Real Madrid et l'Atlético Madrid, un gap qui n'a jamais été remonté dans l'histoire de la Liga. Autrement dit, si les Colchoneros ou les Merengue sont champions, alors ce sera un véritable miracle. Un exemple que la tâche sera compliquée ? Remporter les deux clasicos ne serait pas suffisant pour le Real Madrid. "C'est justement parce que personne ne l'a jamais fait que nous allons le faire" affirme Zidane, toujours confiant.

Valence, un vrai concurrent ?

Pour l'heure, le FC Barcelone a la surprenante équipe de Valence dans le rétroviseur, ce que personne n'aurait parié au début de la saison. Les coéquipiers de Lionel Messi doivent-ils s'en méfier ? L'avenir le dira mais, au classement, les Madrilènes sont bel et bien largués.


Plus d'actualité