Dans l'actualité récente

Liga / Real Madrid - Zidane : " J'ai toujours une bonne étoile"

Voir le site Téléfoot

RTX3FTO1
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-09-22T16:44:31.661Z, mis à jour 2017-09-22T17:17:38.118Z

Passé en conférence de presse, vendredi après-midi, à la veille du déplacement à Alavés, Zinedine Zidane a positivé sur la situaton actuelle du Real Madrid en championnat.

Zidane ne s'alarme pas  des problèmes du Real


Zidane se refuse à la panique. Secoué depuis deux jours par la presse madrilène, après la défaite au Bernabeu face au Betis (0-1) mercredi soir, le technicien du Real Madrid s'est refusé à dire que la Liga était perdue et ce malgré le débours de sept points par rapport au FC Barcelone.


Nous ne pensons pas ça, cela ne fait que commencer. Celui qui dit que la Liga est perdue je luis dis bravo. On peut avoir 10 ou 15 points de retard mais dans le football, il y a des hauts et des bas et on peut connaître de mauvais moments. Et chaque équipe va en connaître


Concernant les absences, Zidane s'est montré plus fermé. "Je me sens toujours mal à cause des blessures. Cela fait mal à un entraîneur de ne pas pouvoir compter sur ses joueurs. Mais on ne peut rien faire contre cela. Cela peut arriver lors d'une saison et pour nous c'est le moment d'y être confronté. On va essayer de changer cette dynamique lors de la rencontre de demain (samedi, ndlr)."


"Alors maintenant, je suis le chat noir, c’est ça ?


Au lendemain de son appel au calme après la défaite du Real au Bernabeu face au Real Betis, le technicien du Real Madrid s’est cette fois montré enclin à plaisanter à propos du début de saison très moyen du champion d’Espagne en titre. Les constats d’alerte émis par la presse madrilène l’ont d’ailleurs beaucoup amusé.


"Alors maintenant, je suis le chat noir, c’est ça ?" a d’ailleurs plaisanté le Français à la veille de se déplacer au Pays Basque pour y affronter le Deportivo Alavès . "Avant, j'avais une bonne étoile... Non. J'ai toujours une bonne étoile, ne vous en faites pas. Je suis dans ce club et je profite à fond d'être là. Je ne pense pas à la poisse, cela fait partie du football et la bonne nouvelle c'est que nous avons un match demain (samedi, ndlr). Nous avons la chance de pouvoir changer cela rapidement et nous allons le faire."


Concernant le retard de 7 points sur le FC Barcelone, un écart que le Real n’a réussi à combler qu’une seule fois dans son histoire (lors de la saison 2002/2003), Zidane ne s’est pas montré plus inquiet que ça. Il est beaucoup trop tôt selon lui pour déclarer le championnat perdu ou tirer un signe d’alarme contre-productif.





Zidane évoque son fils Enzo


Capture