Liga / Real Madrid - Zidane : "Nous ne sommes pas anxieux avant le match face au PSG"

Voir le site Téléfoot

RTX4JH5G
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2018-02-09T14:27:24.611Z, mis à jour 2018-02-09T14:27:47.300Z

LIGA – Passé en conférence de presse à la veille de la rencontre face à la Real Sociedad et à cinq jours de recevoir le PSG en Ligue des champions, Zinedine Zidane a rappelé que le Real allait tout donner pour passer l’obstacle parisien. Le technicien français a également réaffirmé tout son amour à Isco.

Sur un éventuel manque de respect des joueurs avant le match face au PSG


"Je ne sais pas s’il y a un manque de respect. Ce qui m’intéresse à moi, c’est de travailler. Nous savons qui nous sommes."

"Les choses ne se passent pas comme nous l’entendons, c’est la vérité. Au final, on connait nos qualités et cette situation peut changer rapidement."

Sur les chances du Real face au PSG


"Je ne crois rien du tout. Je sais juste que l’on va tout donner. On a énormément de chances de faire les choses bien, mais nous sommes concentrés pour le match de demain."


"Ce qui m’intéresse c’est de jouer au football, avec le ballon. Sans le ballon, ça m’intéresser de savoir défendre et tout donner, se battre…"


"Nous ne sommes pas anxieux avant ce match, c’est tout le contraire. Nous savons dans quelle situation on se trouve. Ce sont ce genres de rencontres que nous adorons jouer. "




Sur les raisons de la saison moyenne du Real Madrid 


"C’est un mélange de toutes ces choses. Quand les choses vont bien, cela influe sur tout et quand tout va mal c’est pareil."


"Il faut essayer d’être régulier. Cette année, on n’a jamais réussi à gagner dix rencontres de suite et cela est un problème. Mais il faut penser qu’il reste encore de grandes rencontres à jour et que l’on peut encore retourner cette situation."




Sur Karim Benzema


"Il a la pression, comme tout le monde. Nous sommes tous dans le même bateau y nous savons tous que l’on peut apporter beaucoup plus. Nos résultats dépendent de ce que l’on fait sur le terrain."


Sur Isco et son temps de jeu perfectible


"Un jour vous venez (la presse, ndlr) et vous posez des questions sur Isco, une autre fois sur Asensio, bientôt encore sur Isco, puis viendra Ceballos."


"On forme une équipe et va tout jouer à fond. La plus grande difficulté, elle est pour moi. Je dois faire l’équipe."


"J’aime Isco et j’aimerais qu’il reste ici toute sa vie. Car il me plait et il est très bon. Tout ce qui est dit sur lui n’est que mensonge."






Bonus Téléfoot - Zidane, le Real dans la peau