Liga : le Real et l'Atlético au pas de charge

Voir le site Téléfoot

RTX2QZPB
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-10-29T19:52:28.003Z, mis à jour 2016-10-29T19:52:31.833Z

Cristiano Ronaldo (3 buts) et la doublette Gameiro-Griezmann (2 buts, 2 passes) ont porté les deux clubs madrilènes à Alavès (4-1) et face à Malaga (4-2).

Les deux clubs madrilènes ont expédié les affaires courantes lors de cette 10ème journée de Liga.

L’Archive du jour : Gameiro le serial-buteur

Carrasco régale encore

Sur la ligne de front de l'Atlético la communication passe bien entre les deux français et le belge embrigadés. Kevin Gameiro, Antoine Griezmann et Yannick Carrasco ont posé leurs empreintes sur cette rencontre de la 10e journée qui opposait Madrid à Malaga (10e). Deux buts pour l'ancien Sévillan, deux pour l'ancien Monégasque et deux passes décisives (et une influence sur un 3e but) pour le leader de l'attaque. Il fallait bien ça pour distancer une formation andalouse revenue dans le coup à moins d'une demi-heure de la fin grâce notamment à un bijou de coup-franc de Ramirez pour le but du 2 à 1. C'est finalement l'international belge, en pleine bourre, qui coupait court au suspense à la 86e d'une frappe croisée du droit. Ce succès, le 6e en 10 matches, permet aux matelassiers de rester dans la roue du Real au classement (à 3 points).

Morata fait mieux que Benzema

Le voisin madrilène a retrouvé la formule du succès. Après avoir enchaîné quatre nuls (trois en Championnat, un en Ligue des champions), le groupe de Zinédine Zidane a décroché, sur la pelouse du Deportivo Alavés, un cinquième succès de rang toutes compétitions confondues - le troisième d'affilée en Liga. Un succès qui marque le réveil de "CR7" en Liga, trois fois buteur. C'est lui qui a transformé un penalty, provoqué par Bale, en prenant à contre-pied Fernando Pacheco (17e, 1-1). C'est lui, un quart d'heure plus tard, qui a déclenché à l'entrée de la surface une lourde frappe, déviée par Zouhair Feddal (34e, 1-2). Il n'a eu besoin de personne, si ce n'est un bel enchaînement avec Marcelo, pour inscrire son troisième but de l'après-midi (88e, 4-1). Cinq minutes auparavant, c'est Alvaro Morata, entré en jeu un quart d'heure plus tôt à la place d'un Karim Benzema transparent, s'est d'abord chargé d'inscrire d'un lob le but du K.O (83e, 1-3), sur une autre passe décisive de Marcelo.