Liga : Ronaldo et le Real s'imposent à Séville et restent au contact du Barça (2-3)

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-02T21:09:00.000Z, mis à jour 2015-05-03T07:22:38.000Z

Au terme d'un match très disputé au stade Ramon Sanchez Pizjuan, le Real Madrid a remporté une victoire importante face à Séville grâce à un triplé de Cristiano Ronaldo, ce qui lui permet de revenir à deux points du Barça, toujours en tête de la Liga.

De la qualité technique, de l'engagement et une victoire importante pour le Real Madrid. C'est clair, net et précis : ce duel entre les Merengue et le FC Séville a tenu toutes ses promesses ce samedi 2 mai dans un match comptant pour la 35e journée de Liga. Bousculés dans un stade Ramon Sanchez Pizjuan bouillant, les hommes de Carlos Ancelotti ont assuré l'essentiel en empochant les trois points grâce à un triple de Cristiano Ronaldo et gardent ainsi le contact avec le FC Barcelone, plus que jamais en tête de la Liga grâce à son succès à Cordoue dans l'après-midi (0-8).

Du foot espagnol à l'état pur
Avec un onze de départ inhabituel dans lequel Sergio Ramos est associé au milieu de terrain avec Toni Kroos, le Real a rapidement montré son intention de prendre le match à son compte. Mais en face, Séville a fait bloc, profitant des errements défensifs de la charnière centrale madrilène composée par Pepe et Raphael Varane.

Pourtant, ce sont bien les Merengue qui se sont procurés les meilleurs occasions de la première période grâce à un Cristiano Ronaldo plus déterminé que jamais à mettre fin à sa série de trois matches sans faire trembler les filets adverses. Mission accomplie pour le génie portugais, qui a fait plier Séville en deux minutes, d'abord d'une tête somptueuse à la suite d'un centre parfait d'Isco (36e, 0-1), puis d'un but plein d'opportunisme après une déviation de Javier Hernandez (37e, 0-2).

Magique Ronaldo le doublé 2-0 #sevrma https://t.co/75lCCdT2cN

— Nyl2pronos ✨ (@nyl2pronos) 2 Mai 2015

Séville n'a rien lâché
Bien que menés au score, les joueurs sévillans sont malgré tout restés fidèles à leur ligne de conduite, montrant le visage d'une équipe bien décidée à faire tomber le géant madrilène. Bien leur en a pris puisque leurs efforts été récompensés peu avant la mi-temps grâce à un penalty transformé par Carlos Bacca consécutif à une grossière faute de Sergio Ramos sur Aleix Vidal (45e, 1-2).

Galvanisés par la réduction du score, les partenaires de Stéphane MBia ont démarré la seconde période comme ils avaient terminé la première grâce à un pressing très haut et un engagement très prononcé dans les duels. C'était sans compter sur un Cristiano Ronaldo des grands soirs qui allaient encore faire parler la poudre.

Ronaldo avait trop faim
Parfaitement servi par Gareth Bale, qui effectuait son grand retour avec les Merengue, CR7 s'est envolé comme lui seul sait le faire pour placer une tête croisée à la fois somptueuse et imparable (69e, 1-3). Une réalisation qui lui permet de pointer en tête du classement des buteurs de la Liga avec 42 buts, soit deux de plus que Lionel Messi.

RT 11footballclub: Triplé de Ronaldo !!! 1-3 !! #SEVRMA https://t.co/f1AXQKtolE

— BEST VINES (@BEST_VINNEEs) 2 Mai 2015
Mais comme en première mi-temps, Séville n'a rien laissé filer pour revenir dans la partie grâce à Vicente Iborra, idéalement lancé par Kevin Gameiro (79e, 2-3).

Le Real prêt pour la Juve
Malgré de belles frayeurs en fin de match, la faute à une arrière-garde totalement dépassée par des joueurs andalous survoltés, le Real s'est accroché pour signer un succès capital. Car plus qu'une simple victoire, ces trois points pris par les hommes de Carlo Ancelotti prouvent que les Merengue ont un mental à toute épreuve afin de contester jusqu'au bout la Liga au rival barcelonais.

De quoi préparer idéalement une autre échéance importante, à savoir les demi-finales de la Ligue des Champions et un match important mardi 5 mai à Turin, face à la Juventus, fraichement sacrée championne d'Italie.

Ligue des Champions : Quatre géants pour un titre ! (Téléfoot - 2015)