Dans l'actualité récente

Liga : Suarez porte un Barça toujours leader

Voir le site Téléfoot

RTX2BD6N
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-04-23T22:53:03.866Z, mis à jour 2016-04-23T22:55:13.088Z

Les deux clubs madrilènes vainqueurs, le FCBarcelone a résisté à la pression pour conserver sa place grâce à un succès contre le Sporting Gijon (6-0). Luis Suarez a de nouveau inscrit un quadruplé.

Déjà auteur d’un quadruplé mercredi soir face au Deportivo La Corogne (8-0), Luis Suarez a remis ça ce samedi avec (63e, 74e s.p., 77e, 87e). L’Uruguayen s’offre le fauteuil de leader au classement des buteurs (34 unités).

Le Barça cartonne encore

Le championnat d'Espagne aura connu trois leaders différents au cours de cette 35e journée. Mais, au final, c'est encore et toujours le Barça qui tient les rennes de la Liga. Les Blaugrana n'avaient pourtant pas le droit à l'erreur après les succès du Real Madrid au Rayo Vallecano (3-2) et de l'Atlético contre Malaga (1-0) et, malgré quelques frayeurs en première période, ils n'ont pas failli. Face au premier relégable au classement, les hommes de Luis Enrique sont d'abord parus friables avant de se montrer irrésistibles. A l'image d'un Luis Suarez auteur d'un second quadruplé en deux matchs. Les trois penaltys accordés au Barça enjolivent le succès des catalans.

Le document : Luis Suarez, la troisième étoile du Barça

La remontada du Real

Si le Barça sauve sa tête, le Real a bien failli perdre plus gros un peu plus tôt dans la journée. Mené 2-0 au bout d'un quart d'heure de jeu, l'équipe de Zidane est parvenu à renverser la vapeur sur la pelouse du Rayo Vallecano (2-3) grâce, notamment, à un doublé de Gareth Bale. Sous pression jusqu’à la dernière minute, le Real peut s’estimer heureux de repartir du stade de Vallecas avec sa neuvième victoire d’affilée en Liga. Un peu moins au regard de la blessure à la cuisse de Benzema, trois jours après celle de Ronaldo. Le Français a été remplacé (41e) par précaution par Lucas Vasquez, auteur du but de l’égalisation de la tête.

L'Atlético maintient la pression

Après le succès du Real, l'Atlético Madrid n'avait pas le droit à l'erreur et il a répondu présent contre Malaga (1-0), même si la copie n'a pas été brillante à Vicente Calderon. Sans s'affoler, les hommes de Diego Simeone ont attendu l'heure de jeu et l'entrée du talentueux argentin Angel Correa pour prendre l'avantage (1-0, 62e). Les Colchoneros  restent donc collés aux basques des Catalans (82 points chacun, +73 pour le Barça, +43 pour l'Atlético) à trois journées de la fin avec le Real en embuscade (81 points). Suspense garanti.