Liga : Varane, Iniesta, haie d’honneur…, les dernières infos avant le Clasico

Voir le site Téléfoot

RTSUHUK
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-05-05T13:32:15.084Z, mis à jour 2018-05-05T13:55:43.545Z

Dimanche soir, le Camp Nou accueillera le choc entre Barcelone et le Real Madrid, pour le compte de la 36e journée de Liga. Retrouvez les dernières infos avant le 238e Clasico de l’histoire.

Pour la première fois depuis 2008, le Clasico n’aura pas d’enjeu comptable entre une formation de Barcelone déjà championne et un Real assuré d’une qualification en C1 la saison prochaine. Malgré tout, les regards seront tournés vers le Camp Nou dimanche soir (20h45) pour voir s’affronter deux équipes qui dominent le football à leur manière : le Barça a remporté une 7e Liga en dix ans, tandis que le Real Madrid est en route pour un triplé historique en Ligue des champions (finale face à Liverpool).

Varane incertain

En délicatesse avec un mollet depuis la demi-finale retour de Ligue des champions contre le Bayern Munich, mardi (2-2), Raphaël Varane ne s’est pas entraîné avec le groupe ce samedi matin, à la veille du Clasico. Le défenseur international français (41 sélections) a effectué un travail en salle et sa participation au match face au Barça est plus qu’incertaine. Zinedine Zidane pourrait donc se passer du joueur qui a en ligne de mire la Coupe du monde avec les Bleus en juin (14 juin-15 juillet).

Iniesta sera bien là

Dans le camp d’en face, en revanche, Ernesto Valverde devrait pouvoir compter sur Andrés Iniesta. Diminué par une blessure à un mollet (muscle solaire de la jambe gauche), le milieu de terrain s’est entraîné avec ses partenaires vendredi. Dimanche, l’enfant de la Masia, qui a tout connu avec les Blaugranas, jouera le dernier Clasico de sa carrière, avant de rejoindre la Chine.

Le Barça n’aura pas sa haie d’honneur

Champion d’Espagne depuis le 29 avril dernier, Barcelone retrouve son grand rival en clôture de la 36e journée de Liga. De l’autre côté des Pyrénées, la coutume veut que les adversaires du nouveau champion lui dressent une haie d’honneur afin de le féliciter. Mais dimanche soir, la tradition ne sera pas respectée, car tout simplement inenvisageable par l’état-major du club merengue, comme l’a rappelé Zidane en conférence de presse ce samedi. « Ce n’est pas moi qui décide (…). Mais lorsque nous avons remporté le Mondial des clubs en décembre, nous n'avons pas eu de haie d'honneur à notre retour... Ils disent qu'ils n'avaient pas à faire la haie d'honneur car ils n'ont pas disputé cette compétition ? C'est un mensonge... Pour participer à la Coupe du monde des clubs, il faut remporter la Ligue des champions, et cette épreuve, nous y étions tous les deux. Nous n’allons pas faire de haie d’honneur, car ils n’en ont pas faite non plus. Mais le plus important, c’est que nous respectons ce qu’a accompli le Barça, gagner le Championnat, ce qui est pour moi le plus beau et le plus compliqué. Mais les choses sont ainsi, s’ils nous en avaient offert une, nous n’aurions pas brisé la tradition. »

Record en vue pour Barcelone

Si l’enjeu de ce 238e Clasico est moindre, les deux équipes sont bien décidées à ne pas faire de cadeau. Surtout, le FC Barcelone n’a plus que trois matches à tenir pour devenir la première équipe de l’histoire moderne de la Liga à être titrée sans concéder la moindre défaite en 38 journées. « Terminer la Liga sans perdre serait extraordinaire, a martelé l’entraineur Ernesto Valverde. Nous allons tenter d’y parvenir ».

Le Real, l'esprit déjà à Kiev ?

A trois semaines d’une finale de Ligue des champions, face à Liverpool à Kiev (26 mai), le Real pourrait être tenté de laisser les cadres au repos en prévision de la C1. Un argument réfuté par Zinedine Zidane : « Avec moi, ça, ça n'arrivera pas. Il nous reste quatre matches et nous devons faire les choses du mieux possible. Nous devons finir le plus haut possible au classement et surtout, ce qui m'intéresse, c'est de préparer la finale de Ligue des champions. Ça, ça se fait grâce à l'intensité des matches, j'en suis convaincu (...). Il ne faut pas gérer, il n'y a rien à gérer. On a un match à jouer dimanche, il faut se préparer à jouer avec intensité, c'est comme ça qu'on va préparer notre finale. »