Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Monaco seul face à la pénurie de buts

Voir le site Téléfoot

error
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-09-17T20:56:30.439Z, mis à jour 2016-09-17T21:00:05.834Z

Après la victoire de Monaco face à Rennes (3-0), la cinquième journée de championnat proposait cinq autres rencontres. Sept buts seulement ont été marqués !

Défenses imperméables ou attaques maussades ? La vérité est probablement entre les deux. Après le récital de Paris face à Caen (6-0) et la victoire des Monégasques samedi après-midi face à Rennes (3-0, le championnat de France a vécu un multiplex avare en buts, avec seulement sept réalisations au compteur.

Deux nuls, Lorient souffle

Le PSG et l'AS Monaco ont pourtant bien lancé cette cinquième journée de championnat. En battant respectivement Caen 6 à 0 et Renens 3 à 0, les prestations parisiennes et monégasques avaient de quoi laisser rêveur quant à une possibilité d'avalanche de buts dans les autres matchs. Il n'en a rien été.

La preuve avec ce match nul et ce score vierge dans la rencontre qui opposait Dijon à Metz. Erding (7e) et Sammaritano (79e) ont tous les deux manqué un penalty pour leur équipe. L'autre match nul de la soirée est à mettre au profit de Nancy et Nantes qui se sont quittés sur le score de 1-1. Les Canaris ont ouvert la marque grâce à Stepinski (66e) mais Nancy a égalisé six minutes plus tard par l'intermédiaire de Puyo.

Lorient respire encore. Après quatre défaites consécutives, les Bretons ont battu Lille grâce à un penalty de Benjamin Moukandjo en seconde période. Toujours lanterne rouge, l'équipe entraînée par Sylvain Ripoll a peut-être enfin lancé sa saison.

Toulouse s'en sort, Angers piège Bordeaux

Menés 1-0 après un penalty généreux transformé par Briand (54e), les hommes de Pascal Dupraz ont retourné la situation en deux minutes face à des Guingampais réduit à dix. A la 63e minute, Braithwaite a égalisé sur penalty avant que Durmaz ne donne la victoire à son équipe pour son premier but sous les couleurs du Téfécé. Un succès dans la douleur mais un succès important.

Après une probante victoire au Parc OL, Bordeaux a chuté à domicile contre Angers. Réduits à dix à la 82e minute après l'expulsion de Diego Rolan, les Bordelais sont tombés face à une équipe compacte et concentrée. Les Angevins ont ouvert le score à la 38e minute grâce à Toko Ekambi.

Espérons que les derniers matchs de cette journée de championnat seront plus emballants dimanche avec des matchs opposant Montpellier à Nice, Saint-Étienne à Bastia et Marseille à Lyon.