Dans l'actualité récente

Ligue 1 - 23e journée : Lyon ralenti par Monaco

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-02-01T22:10:00.000Z, mis à jour 2015-02-02T01:33:59.000Z

En clôture de cette 23e journée de Ligue 1, le leader lyonnais n'a as réussi à enchaîner un huitième succès consécutifs, stoppé dans sa course par l'AS Monaco (0-0). Les Lyonnais n'ont plus que deux points d'avance sur l'OM et le PSG en tête de la L1.

Les matches du samedi en Ligue 1 n'ont pas été très enthousiasmants. Mais avec sa courte victoire contre Rennes 1-0, le PSG réalise la bonne opération de la soirée.

VENDREDI 30 JANVIER
Paris SG - Rennes : 1-0
L'action du but inscrit par Lavezzi (jeu à une touche de balle entre Ibrahimovic, Pastore et Rabiot à la 29e), ne sauve pas les apparences et ne masque pas les insuffisances : le PSG version 2015 /2016, en dépit de son succès, le 13e de la saison, continue d'alimenter le débat ce qui ne l'empêche pas de truster la deuxième place du classement en compagnie de l'OM. Si se contenter du service minimum fonctionne toujours face aux seconds couteaux, les Parisiens auront l'occasion d'affirmer davantage leurs ambitions le 8 février prochain lors de leur déplacement chez le leader lyonnais.

SAMEDI 31 JANVIER
Marseille - Evian TG : 1-0
Marseille a dominé mais souffert, pour prendre le meilleur sur la pire défense du championnat, Evian TG (1-0), ce samedi et ne se rassure pas vraiment malgré un onzième succès consécutif à domicile. Les Marseillais recollent à un point de Lyon, en attendant le déplacement du leader à Monaco dimanche, et repassent devant les Parisiens, à la faveur du nombre de buts marqués, grâce à un pénalty de Gignac (48e). Evian, actuel 16e, pourrait se faire davantage de mouron au terme de cette 23e journée.

Lens - Bastia : 1-1
On espère que ce n'est pas une tendance que l'on observera jusqu'au terme de la saison entre équipes mal-classés. Sans idées et/ou sans génie, les deux Lensois et Bastiais se sont quittés sur un triste partage des points qui n'arrange personne au classement. Lens pourra regretter ses occasions manquées durant une première période totalement à son avantage. Le second acte fut plus partagé et tendu, en témoigne les deux penaltys sifflés et transformés. C'est le sixième match sans défaites pour les Corses.

Nantes - Lille : 1-1
Après la claque montpelliéraine (défiate 4-0), les Nantais se devaient de réagir sur leur pelouse de la Beaujoire. De réaction, il en aura été question pour les Nantais rapidement menés dans la rencontre suite à un but de Delaplace (0-1, 14e). Ils seront récompensés de leurs efforts en fin de rencontre, avec l'égalisation de Vizcarrondo. Les Lillois, bien embarqués dans ce duel, ont eu l'occasion de plier l'affaire mais n'ont pas su se mettre à l'abri (1-1).

Toulouse - Reims : 1-0
L'essentiel c'est les trois points. Alain Casanova, l'entraîneur du TéFéCé ne dira pas le contraire surtout quand on reste sur 4 défaites et 2 matchs nuls. Toulouse s'impose au terme d'un match médiocre techniquement, grâce au dynamisme de Pesic et à sa solidité défensive et remonte à la 14e place avec 25 points. Reims, sauvé à plusieurs reprises par Placide, ne pouvait espérer davantage.

Lorient - Montpellier : 0-0
Lorient n'a jamais trouvé la solution face à Montpellier et a dû se contenter du match nul (0-0). La situation reste tendue pour la formation bretonne, plus que jamais concernée par la lutte pour le maintien (16e avec 14 pts). En première période, les deux équipes auraient pu ouvrir le score mais ont manqué de précision dans le dernier geste. La seconde période a été nettement plus insipide.

Metz - Nice : 0-0
Toujours lanterne rouge de L1, le FC Metz a joué une bonne heure sous la neige face à Nice (0-0). Des conditions compliquées pour les joueurs et le spectacle s'en est forcément ressenti. Le score final nul et vierge en atteste. A noter l'expulsion de Maupay, entré en jeu, et qui a perdu ses nerfs après une glissade : il a balancé Sylvain Marchal au sol et a été logiquement expulsé (73e).

DIMANCHE 1er FEVRIER
Caen - Saint-Etienne : 1-0

Loin d'être dominateurs, les Caennais auront su jouer à la perfection toutes les coups qui se sont présentés à eux. Feret, en grande forme en ce moment, se montrera le plus habile devant le but, pour inscrire le seul but du match. Patrice Garande avait de quoi avoir le sourire : "J'ai toujours dit que j'avais des bons joueurs, certains qui découvrent la Ligue 1, d'autres avec de l'expérience. Aujourd'hui ils sont mieux dans leur tête, ils sont plus en confiance et quelques fois, on est capables de montrer qu'on a un petit peu de talent."


Bordeaux - Guingamp : 1-1

Les arrivées de Clément Chantôme et Isaac Kiese Thelin n'ont pas encore eu les effets escomptés pour les Girondins de Bordeaux qui ont enchaîné un sixième match sans victoire en Championnat (1-1). Pour Gourvennec et Guingamp, l'affaire est plus interessante : "C'est un meilleur point pour nous que pour eux, c'est évident, car ils recevaient. On était très loin au classement au soir de la 15e journée, c'était il y a pas longtemps, deux mois pile, aujourd'hui, on a 29 points. C'est un point de plus pour pouvoir avancer dans cette saison."


Monaco - Lyon : 1-1

En rapportant un point de la Principauté, le leader lyonnais limite la casse et s'octroit même une longueur d'avance de plus au classement sur ses poursuivants marseillais et parisiens (+2 pts). Bousculée par l'OL en début de match, l'AS Monaco a lui progressivement repris le contrôle de la partie. Sans en montrer davantage. Insuffisant selon Yannick Ferreira-Carrasco : "Je pense que nous avions le contrôle du jeu en seconde période. On s'est créé plus d'occasions que Lyon. (...) Un match nul pour nous... On aurait dû gagner pour être quatrième et se rapprocher des premiers, a regretté le Belge. C'est dommage. Je ne sais pas pourquoi on est plus endormi en première période qu'en seconde."