Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Paris relève (un peu) la tête

Voir le site Téléfoot

RTX30PRJ
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-03-12T22:40:20.253Z, mis à jour 2017-03-12T22:42:54.084Z

Vainqueur sans briller de la lanterne rouge Lorient (1-2), le Paris Saint-Germain a tourné la page de la Ligue des champions dans la douleur. Les Parisiens reviennent à trois longueurs du leader monégasque.

Le PSG s’est imposé sur la pelouse de la lanterne rouge du championnat, Lorient (1-2). Les Parisiens n’ont pas brillé mais fait le job grâce à deux buts signés Jeannot (28e, csc) et Nkunku (52e). Ciani a réduit la marque (68e).

Paris revient à trois points

Quatre jours après la terrible humiliation subie à Barcelone (6-1), le PSG a souffert pour s'offrir une toute petite victoire en Bretagne (1-2). Pas de doute, les Parisiens sont encore sonnés. Leurs têtes de basses à leur entrée sur la pelouse du Moustoir lors de la reconnaissance du terrain parlaient d'elles-mêmes. Mais, le coup d'envoi sifflé, leur supériorité technique leur a suffi empocher les trois points qu'ils étaient venus chercher. Suffisant pour dépasser Nice et rester à trois points de Monaco à l'issue de cette 29e journée. C'est déjà ça! Les Merlus, eux, n'ont jamais été aussi proches de la L2 et pointent désormais à 6 points de la place de barragiste.

Une victoire et puis c'est tout

En 2017, les hommes d'Unai Emery avaient pris un malin plaisir à croquer les sans-grades du championnat. Ce dimanche, alors qu'ils avaient le match en mains, un but venu de nulle part de Ciani (1-2, 68e) les a ramené à leurs démons du moment. Christopher Nkunku, auteur du 2e but ce dimanche soir, et Edinson Cavani avaient beau manier la méthode Coué à la fin du match - "Le groupe est déçu, c'est normal mais on continue de regarder" pour l'un, "on a tous en tête le championnat et on se battra jusqu'au bout" pour l'autre - le ver est bel et bien dans le fruit et ce n'est pas Serge Aurier qui nous fera penser le contraire.

L'épisode Aurier

Dans un match moribond, l'épisode du changement de Thomas Meunier par l'international ivoirien a marqué les esprits et devrait alimenter la chronique ces 48 prochaines heures. Alors que le latéral belge était touché (73e) et contraint de jouer sur une jambe, Aurier a trouvé le moyen de mettre sept minutes à se préparer et se présenter aux côtés du 4e arbitre (81e). Le temps pour l'ambianceur du vestiaire parisien d'enfiler maillot, short, chaussettes et crampons ! Voilà exactement ce dont n'avait pas besoin le Paris Saint-Germain pour tourner la page de sa semaine cauchemardesque. 

Quel avenir pour les joueurs du PSG ?

La 29e journée

Vendredi

Nice - Caen : 2-2

Marseille - Angers : 3-0 S

Samedi

Monaco - Bordeaux : 2-1

Nancy- Lille : 1-2

Montpellier - Nantes : 2-3

Rennes - Dijon : 1-1

Guingamp - Bastia : 5-0

Dimanche

Saint-Etienne - Metz : 2-2

Lyon - Toulouse : 4-0

Lorient - PSG : 1-2