Ligue 1- 32e journée : Monaco sur le podium, Toulouse veut y croire, Reims a peur

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-04-12T20:57:00.000Z, mis à jour 2015-04-12T20:59:51.000Z

Même si le PSG et Lyon, les deux premiers du championnat, n'ont pas encore joué cette 32e journée, les bonnes opérations sont en provenance de Monaco qui grimpe désormais sur le podium. Dans la lutte pour le maintien, Toulouse recommence à y croire alors que Reims est dans une situation critique.

Le PSG et Lyon auront l'occasion de rajouter quelques buts à cette maigre 32e journée qui n'a vu que 9 buts inscrits pour le moment. Découvrez les enseignements de chaque rencontre.

Caen - Monaco : 0-3
A quatre jours de leur déplacement à la Juve pour le quart de finale aller de la Ligue des champions, les Monégasques ont confirmé leur très bonne forme du moment avec un doublé pour Bernardo Silva et une réalisation de Martial. Seul point noir : la blessure à une cuisse de Toulalan qui pourrait le priver de la rencontre dans le Piémont.

Saint-Etienne - Nantes : 1-0
En milieu de semaine, les Stéphanois espéraient une baisse de régime parisienne pour se qualifier en finale de la Coupe de France. Zlatan Ibrahimovic n'était pas de cet avis et l'a fait savoir (1-4). Il était donc important de se remotiver en vue également de la cinquième place qui pourrait être qualificative pour la Ligue Europa. Face à des Nantais peu inspirés, un coup franc magnifique de Tabanou a suffi pour se rapprocher même de la quatrième place.

Toulouse - Montpellier : 1-0
Est-ce l'effet Arribagé ? Depuis son arrivée sur le banc des Violets en remplacement d'Alain Casanova, Dominique Arribagé vient d'enchaîner deux victoires d'affilée à domicile. Les Toulousains sont toujours relégables mais seulement au niveau de la différence de but. S'ils continuent sur cette lancée, le club de Haute-Garonne assurera son maintien.

Reims - Nice : 0-1
Ils ne sont toujours pas relégables mais agissent de plus en plus comme de futurs pensionnaires de Ligue 2. Pour son premier match depuis le licenciement de Jean-Luc Vasseur, le Stade de Reims s'incline à domicile en encaissant un but dès les premières minutes. Pas l'idéal pour un club qui ne tient sa non relégation que grâce à sa différence de but. Pour Nice, en revanche, le maintien est désormais quasiment acquis.

Rennes - Guingamp : 1-0
A défaut de pouvoir les battre en finale de la Coupe de France, Rennes a réussi à se défaire de Guingamp, réduit à 10 dès la moitié de la seconde période. Dans le rôle du sauveur rennais, Ola Toivonen qui n'avait plus marqué depuis deux mois. Le Stade rennais confirme son titre honorifique de meilleur club breton. C'est déjà ça...

Lens - Lorient : 0-0
Un match nul qui n'arrange personne. Lens se rapproche inexorablement de la relégation et Lorient a besoin de points. Leur prochain match face à Toulouse sera d'une importance extrême.

Evian-TG - Lille : 0-1
Un match qui laissera des regrets aux deux équipes. De la frustration pour Evian qui a manqué des occasions franches notamment par Sogou. En dépit de sa victoire, Lille paraît un peu trop loin pour espérer accrocher une place européenne. La conséquence d'un milieu de saison beaucoup trop irrégulier.

Bordeaux - Marseille : 1-0
La malédiction court depuis 1977 et Marseille pensait bien y mettre fin pour son dernier match au stade Chaban-Delmas. Deux poteaux, deux penalties non sifflés en sa faveur : l'OM n'a pas grand chose à se reprocher. En face Bordeaux a marqué sur sa première frappe cadrée. Une efficacité qui a manqué à Marseille sur la phase retour.