Ligue 1 : L'AS Monaco nouveau dauphin, le LOSC et Strasbourg se maintiennent

Voir le site Téléfoot

RTS1R41F
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2018-05-12T21:30:03.068Z, mis à jour 2018-05-14T09:50:40.575Z

Grâce à sa victoire acquise dans les dernières secondes, Monaco est le nouveau 2e de Ligue 1 aux dépens de l'OL, qui s'est fait surprendre par Strasbourg. De par ce succès, le club alsacien est, quant à lui, sauvé, tout comme le LOSC.


L'AS Monaco, nouveau favori pour la course à la C1

L'Olympique Lyonnais pensait faire un pas de géant dans la course à la Ligue des champions, ce soir, mais il se faisait renverser par Strasbourg dans les toutes dernières minutes de la rencontre. En effet, après avoir été menés 1-0 au score, les Gones reprenaient l'avantage grâce à des réalisations de Nabil Fékir, le cinquième meilleur buteur du championnat (18 réalisations) et de Houssem Aouar. Cependant, les dernières minutes de la rencontre sont rocambolesques. La preuve ! Nuno Da Costa égalisait de la tête à bout portant au terme du temps réglementaire, quand Dimitri Liénard donnait définitivement l'avantage aux siens sur un coup franc parfaitement tiré en lucarne (3-2, 90e+3). Avec cette prouesse, la formation alsacienne est assurée de rester en Ligue 1. 

Quelques minutes plus tôt, l'AS Monaco sortait victorieuse de son choc l'opposant à Saint-Etienne, lui permettant ainsi de devenir le nouveau dauphin du PSG à la place de l'Olympique Lyonnais. Et comme la semaine dernière les Monégasques ont attendu la fin du match pour faire la différence. Cette fois-ci, l'exploit est venu de Fabinho qui a, sans soucis, transformé le penalty, son domaine de prédilection (1-0, 90e+1). 


Le Stade Rennais en Ligue Europa

Le Stade Rennais a créé la surprise de la soirée en infligeant la première défaite du Paris-Saint-Germain au Parc des Princes en Ligue 1 (2-0). Une victoire acquise au forceps en seconde période par l'intermédiaire du sang-froid de Benjamin Bourigeaud (0-1, 52e) et d'Adrien Hunou (71e, 0-2), devant Kévin Trapp. Ce succès ternissait la remise du trophée de champion de France au PSG et le dernier match de Thiago Motta devant le public parisien, mais, dans le même temps, permettait aux Bretons d'être dans le pire des cas sixième du championnat, une place qui permet de se qualifier pour le 2e tour des qualification à la C3 . 



Malgré l'exploit de Rennes, l’OGC Nice est encore en course pour tenter de décrocher une place qualificative à la Ligue Europa. Un rêve encore accessible suite à sa victoire facile et logique sur le Stade Malherbe de Caen (4-1), lancée par un doublé de Mario Balotelli, le meilleur buteur des Aiglons cette saison (18 buts).

Lille, le miraculé 

Du côté du maintien, c'est Lille qui fait la bonne affaire de la soirée puisque le club nordiste est assuré de se maintenir en Ligue 1 l'année prochaine. Pourtant, les hommes de Christophe Galtier semblaient bien mal embarqués avec la réalisation de Kwon Chang-Hoon, le milieu de Dijon, encaissée d'entrée de jeu (10e). Mais, en cette fin de saison les Dogues font preuve de mordant et il le prouvaient, une fois de plus, par l'intermédiaire de Lebo Mathiba, auteur d'un doublé (18e, 45e+1), après des centres millimétrés de Kévin Malcuit.

Toulouse et Troyes ne peuvent pas en dire autant puisque tous deux avaient ouvert le score avant, finalement, de se faire rejoindre à la marque, et même de se faire dépasser dans le cas du TFC. Finalement, le club de la ville rose s'inclinait sur le score fleuve de 4-2 face aux Girondins de Bordeaux, septième, qui ira chercher une place de barragiste à la C3 lors de l'ultime journée, pendant que Troyes était tenu en échec sur la pelouse de Montpellier. Les Troyens ne comptent plus qu'un point de retard sur la place de barragiste pour tenter de rester en Ligue 1, une position occupée par... Toulouse. 


Alors qu'il ne reste plus qu'une journée à disputer, le suspense reste entier à tous les étages du classement ! 

Les résultats de la 37e journée de Ligue 1 :
Amiens / Metz : 2-0
Angers / Nantes : 0-2
Bordeaux / Toulouse : 4-2
Lille / Dijon : 2-1
Monaco / Saint-Etienne : 1-0
Montpellier / Troyes : 1-1
Nice / Caen : 4-1
PSG / Rennes : 0-2
Strasbourg / Lyon : 3-2