Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Lyon plonge dans la crise

Voir le site Téléfoot

gen 2
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-10-22T20:43:26.821Z, mis à jour 2016-10-22T20:47:54.348Z

Corrigé à domicile par Guingamp (1-3), l'Olympique lyonnais n'en finit plus de perdre. Une situation qui plonge le club (8e) dans une sérieuse crise et Bruno Génésio dans le doute. Rennes, vainqueur du derby face à Nantes (1-2), et Lille, tombeur de Bastia (2-1) sont les deux gagnants de cette soirée.

Menés 1-0 à la pause au Parc OL, les joueurs d’Antoine Kombouaré ont malmené la défense lyonnaise en deuxième période et s’imposent 3-1 dans le Rhône.

Ligue 1 : Où en est Lassana Diarra ?

L'aveu de faiblesse de Génésio

Battu cinq fois en six sorties toutes compétitions confondues, Lyon plonge dans la crise. Et son entraîneur Bruno Génésio avec. L'entraîneur lyonnais, impuissant face à la déliquescence du jeu de son équipe en seconde période face à Guingamp, s'est fendu d'un aveu de faiblesse troublant face à la presse : «Je me sens en difficulté, je ne vais pas fuir mes responsabilités, lâche l'entraîneur lyonnais. Je ne me pose pas la questions de mon cas personnel. Il faut assumer. Je suis là pour trouver les solutions, travailler avec l'encadrement pour remonter cette situation difficile. Je ne suis pas dans le doute, je suis dans l'interrogation. Je cherche des solutions et j'essaie de bien analyser la situation.»

«Oui, on est dans une crise »

Ni une ni deux, les regards se sont tournés vers Jean-Michel Aulas beaucoup plus enclin à reconnaître cet échec que celui de mardi dernier face à la Juventus. Enfin, d'échec.. «Oui, on est dans une crise. Une crise de résultats», n'y allait pas par quatre chemins JMA. Et de poursuivre : « Bruno n’est pas en cause. (...) Il y a une prise de conscience à avoir à l’intérieur du club mais ce serait une erreur de critiquer Bruno. Je ne pense pas qu’il y ait de la part des joueurs de faute professionnelle mais simplement une attitude à un moment donné qui n’est plus en rapport avec leurs qualités. » Pour rappel, l'urgence est de mise à l’OL. Quasiment éliminé en Ligue des Champions, il est huitième de L1. En cas de victoire du Paris Saint-Germain contre l’Olympique de Marseille ce dimanche, le podium serait à neuf points. Pour Guingamp, qu'il ne faut pas oublier, c'est une cinquième place au classement qui récompense la performance majeure des hommes d'Antoine Kombouaré (17 points).

Lille se donne de l'air, à Rennes le derby

Lors de cette 10e journée pas folichonne, surtout au regard de ce qui s'est passé la veille en Principauté (8 buts en 1 match contre 13 en 6), on retiendra le succès rennais sur la pelouse de la Beaujoire, seule fait notoire de cette soirée de derby mais loin d'être anecdotique si on est rouge et noir dans le coeur. Plus réjouissante fut la victoire du LOSC face à Bastia. Une troisième victoire arrachée au mérite via des réalisations de Corchia (51e, 1-0) et Eder (57e, 2-0) en seconde période qui permet aux Lillois de prendre une micro-bouffée d'oxygène en laissant la 18e place à Montpellier à la faveur d'un goal-average favorable. 

RESULTATS DE LA 10e JOURNEE

Vendredi

Monaco - Montpellier : 6-2

Samedi

Lyon - Guingamp : 1-3

Nantes - Rennes : 1-2

Lille - Bastia : 2-1

Dijon - Lorient : 1-0

Bordeaux - Nancy : 1-1

Angers - Toulouse : 0-0

Dimanche

Caen - Saint-Etienne (15h)

Metz - Nice (17h)

Paris SG - Marseille (20h45)