Ligue 1 : Balotelli et Nice gardent le rythme

Voir le site Téléfoot

Mario Balotelli   OGC Nice oeil telefoot
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-12-18T19:01:11.373Z, mis à jour 2016-12-18T20:57:43.009Z

Grâce à Mario Balotelli, double buteur, Nice a battu Dijon (2-1) et consolidé son statut de leader. Avec une troisième victoire consécutive face à Lille (2-0), l'OM confirme son embellie (6e).

Les Niçois, sans briller, ont fait le nécessaire pour continuer de s'accrocher à leur rêve. Ils comptent 4 points d'avance sur l'AS Monaco qui reçoit l'OL ce dimanche soir.

Ligue 1 : Thauvin : « J’ai préféré rester plutôt que fuir »

Balotelli soigne son retour

Dans un stade de Nice enfin bondé qui a salué à sa juste mesure le beau début de saison de son équipe, Balotelli a été le grand artisan de la victoire du Gym en inscrivant deux buts. Un penalty (32e) puis une déviation en position de hors-jeu après un bon travail de Souquet (50e, 2-1). Titularisé pour la première fois en L1 depuis cinq semaines, l'Italien en est désormais à 8 buts en 8 matches joués en championnat. Un retour gagnant pour un Gym qui, de toutes façons, empile les succès avec ou sans lui. Cela en fait 13 en 18 journées. Un rythme de champion que même le PSG, relégué à 7 points, n'arrive plus à suivre.

«Nous sommes sauvés, comme dirait Guy Roux»

De quoi contenter Lucien Favre seulement à moitié satisfait de la prestation de ses joueurs cet après-midi : «La victoire n'est pas imméritée mais elle a été dure à enlever. Ce n'est pas une surprise, Dijon est une équipe bien organisée quel que soit son système (...) Nous sommes contents. Sept longueurs d'avance sur Paris ? Nous avons quarante-trois points. C'est bien. Nous sommes sauvés, comme dirait Guy Roux. Il faut déjà penser au prochain match à Bordeaux qui arrive très bientôt.»

Thauvin récidive

L'Olympique de Marseille, dans une moindre mesure, est l'autre équipe à suivre de ce championnat et cela prend un peu tout le monde de court. Lille, par exemple, qui ne s'était pas préparé à donner la réplique à une formation marseillaise prudente en première période, plus audacieuse en seconde, mais surtout appliquée 90 minutes durant. La fébrilité dont jouissait ses adversaires en début de saison a disparu et la confiance gagne les rangs. Comme Florian Thauvin dont la frappe enroulée dans la lucarne opposée (61e, 2-0) est désormais sa signature. Maxime Lopez semble, lui, baigner dans la confiance depuis toujours et cela s'est vu sur l'ouverture du score d'un très actif Gomis (56e, 1-0). Voilà l'OM 6e au classement, à des hauteurs plus dignes son pedigree.

Les résultats de la 18e journée

Vendredi

Angers - Nantes : 0-2

Samedi

Guingamp - Paris-SG : 2-1

Montpellier - Bordeaux : 1-0

Lorient - Saint-Etienne : 2-1

Toulouse - Nancy : 1-1

Rennes - Bastia : 0-2

Dimanche

Caen - Metz : 3-0

Nice - Dijon : 2-1

Marseille - Lille : 2-0