Ligue 1 : Balotelli en sauveur, l'OM gâche encore

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Ligue 1 : Balotelli, à la folie
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-10-02T17:16:49.516Z, mis à jour 2016-10-02T20:01:19.961Z

Un éclair de Mario Balotelli en fin de match a permis au leader niçois de sortir sans dommage du piège lorientais (2-1). De son côté, l'Olympique de Marseille a de nouveau craqué dans les ultimes secondes et ne ramène qu'un nul d'Angers (1-1).

Nice dans un mauvais jour s'en est remis au talent de l'attaquant italien pour conserver sa place de leader de la Ligue 1.

Ligue 1 : Mario Balotelli fait craquer Nice


Mario, ce héros

Un nouveau coup à la Mario. Pas impliqué pour un sou, pour ne pas dire invisible tout au long de la rencontre, "Super Mario" Balotelli est une nouvelle fois sorti de sa boîte pour sortir l'OGC Nice d'un mauvais pas. Une frappe enroulée à la 86e à la limite de la surface dont il a le secret qui soulageait autant ses coéquipiers qu'elle assommait pour de bon les Lorientais bravement revenus à hauteur des Aiglons au cours de la seconde période (1-1, but de Moukandjo, 62e. Pereira avait ouvert la marque à la 11e). Ce nouveau fait d'arme (son 5e buts en L1) ajouté à son expulsion, injustifiée, dans les arrêts de jeu en fait une nouvelle fois l'homme du jour sur la Côte d'Azur. Pas sûr que la formation de Lucien Favre, dans un mauvais jour, celui que l'on voit en C3, puisse toujours s'en sortir à aussi bon compte.

L'OM ne retient pas la leçon

Battus après avoir mené face à Nice et à Rennes, passés pas loin de la correctionnelle face à Nantes en fin de match, les joueurs de l'Olympique de Marseille ont une nouvelle fois été punis. Rejoint par Angers en toute fin de match (1-1), l'OM a encore montré qu'il ne savait pas gérer ses rencontres. En même temps, les hommes de Franck Passi ne méritaient pas beaucoup plus qu'un point. C'est tout heureux qu'ils s'étaient vu prendre les devants au score par l'intermédiaire de Thauvin, lui-aussi tout heureux de voir sa frappe dévier par le talon de Thomas et lober Petric (64e, 0-1). Globalement dominateurs, les Angevins pouvaient se sentir lésé.  Capelle, sur une remise involontaire de Doria, rectifiait cette injustice à bout portant à l'ultime seconde de jeu (90e+3, 1-1).

Les résultats de la 8e journée

Vendredi

Rennes - Guingamp : 1-0

Samedi 

Paris-SG - Bordeaux : 2-0

Caen - Toulouse : 1-0

Dijon - Montpellier : 3-3

Lille - Nancy : 1-0

Metz - Monaco : 0-7

Nantes - Bastia : 1-0

Dimanche

Angers - Marseille : 1-1

Nice - Lorient : 2-1

Lyon - Saint-Étienne (20h45)